Collier, Ron

Ron (Ronald William) Collier. Compositeur, arrangeur, chef d'orchestre, tromboniste, professeur (Coleman, près Lethbridge, Alb., 3 juillet 1930 - Toronto, 22 oct. 2003). Il reçut sa première formation à Vancouver (1943-1950) où il joua du trombone avec le Kitsilano Boys' Band.

Collier, Ron

Ron (Ronald William) Collier. Compositeur, arrangeur, chef d'orchestre, tromboniste, professeur (Coleman, près Lethbridge, Alb., 3 juillet 1930 - Toronto, 22 oct. 2003). Il reçut sa première formation à Vancouver (1943-1950) où il joua du trombone avec le Kitsilano Boys' Band. Il étudie aussi à Toronto (1951-1954) avec Gordon Delamont (composition) et, comme bénéficiaire de la première bourse du CAC à l'intention d'un compositeur de jazz, à New York (1961-1962) avec George Russell (concept chromatique lydien de l'organisation tonale) et Hall Overton (orchestration).

Au cours des années 1950, Collier joue du trombone dans des orchestres de danse de Toronto, notamment avec Mart Kenney and His Western Gentlemen, et, comme musicien à cachet, avec le TSO, les orchestres du Ballet national du Canada et de la COC et des groupes à la radio et la télévision de la SRC. Alors qu'il est membre de l'octuor de jazz de Norman Symonds, il forme son propre ensemble de jazz - constitué d'abord d'un quatuor sans piano (1954-1957) puis d'un quintette (lequel se produit au Festival de Stratford en 1957), d'un dixtuor (formé en 1960) et au cours des années 1960 (notamment à l'Expo 67), parfois d'un grand orchestre. Son quintette participe avec l'Orchestre symphonique de la SRC à la création et à l'enregistrement du Concerto grosso pour quintette de jazz et orchestre symphonique de Symonds, et à des exécutions ultérieures de l'œuvre avec d'autres orchestres. Comme Symonds, Collier est l'une des figures marquantes du mouvement « third stream » au Canada, au cours des années 1950. Dans cet idiome, il compose des œuvres comme la Sonate pour piano et quintette de jazz (avant 1956, jouée avec Norm Amadio). Au cours des années 1960, il utilise également le récitatif, dans The City (1960, une évocation de la vie urbaine, pour orchestre et narrateur-chanteur, avec textes de Don Francks); Hear Me Talkin' To Ya (1964, pour octuor et narrateur-chanteur, écrit en collaboration avec Francks dont le livret s'inspire de l'ouvrage du même titre et truffé de remarques sur le jazz faites par des musiciens américains); Carneval [sic] (1969, livret de Gwendolyn MacEwen, interprété par l'orchestre de Collier avec Bruno Gerussi comme narrateur et Fred Stone comme flügelhorn soliste, le 2 juillet 1969, au Detroit-Windsor International Freedom Festival). Collier écrit aussi des partitions pour la dramatique The Mechanic (1965), le ballet Aurora Borealis (1966, Almitra; présenté le 1er janvier 1967 à la télévision de la SRC), plusieurs documentaires industriels (1967-1971), pour des productions de la radio et de la télévision de la SRC et pour les films Face Off (1971), A Fan's Notes (1972) et Paperback Hero (1973). Son œuvre Waterfront, Night Thoughts (1965, Almitra) est enregistrée par Robert Aitken.

Association avec Duke Ellington

En 1967, Collier dirige un grand orchestre et un orchestre à cordes dans l'enregistrement - parrainé par CAPAC - d' Aurora Borealis et de Silent Night, Lonely Night (cette dernière tirée d'une musique de scène pour une dramatique du même titre et présentée à la télévision de la SRC), ainsi que d'œuvres de Symonds (2) et de Delamont (2), avec le pianiste Duke Ellington comme soliste. Par la suite, Collier collabore comme orchestrateur (et, sans être reconnu comme tel, cocompositeur) avec Ellington pour Celebration (1972, commande de l'OS de Jacksonville) et d'autres œuvres; à l'occasion, il dirige l'orchestre d'Ellington. L'arrangement fait par Collier de la Suite from the River est enregistré par l'Orchestre symphonique de Détroit.

À titre d'enseignant

En 1972, il devient compositeur résident au Humber College à Toronto et, en 1974, commence à y enseigner la composition et l'arrangement, un post qu'il occupe jusqu'en 1994. Parmi ses élèves figurent notamment Pete Coulman, Scott MacMillan, Jim McGrath, John Roby, Ilmars Sermulis et Doug Wilde. Sous sa direction, le « stage band » du collège se classe premier lors du Canadian Stage Band Festival (MusicFest Canada) de 1975, 1982 et 1986; Collier dirige aussi plusieurs ensembles du collège pour la télévision et des concerts publics dans la région de Toronto. Il reconstitue aussi son propre big band à certaines occasions, comme pour le festival de jazz d'Ontario Place de 1979 ou un concert à l'Ontario Science Centre en 1983.

Autres compositions

Parmi les autres compositions de Collier pour grand orchestre, rappelons Requiem for JFK (1964, Almitra 1971), Humber Suite (1973, en trois mouvements, dont le premier est enregistré par le Humber College Big Band pour l'album First Take), Jupiter (1974, écrite à l'intention de Moe Koffman et enregistrée par ce dernier) et Never in Nevis et Four Kisses (1983, toutes deux sur l'album Humber at Expo '86). Il arrange également beaucoup d'œuvres pour divers groupes de jazz et écrit des arrangements de standards du jazz pour big band, dont un pot-pourri de thèmes d'Ellington (sur Humber at Expo '86), Scrapple from the Apple (interprété par le Boss Brass) et In a Mist (pour quatuor de saxophones). Il se tourne de nouveau vers une synthèse du jazz et du classique avec Reflections on Three (1980, basé sur des solos de saxophone alto de Paul Desmond, Johny Hodges et Charlie Parker, commandé par la Wind Symphony de l'Université de Toronto et enregistré en 1994) ainsi qu'avec To Prussia With Love and a Little Bit of Jive (1988, inspiré de Bach, pour Music at Sharon).

En 1997, Collier commence un arrangement destiné à un big band de la Canadiana Suite d'Oscar Peterson. Mark Miller fait l'éloge de la réalisation de Collier en disant qu'« il a pris les sketchs de Peterson et leur a donné une couleur, une texture et une atmosphère » (Globe and Mail, 21 novembre 2001). L'arrangement que fait Collier est présenté pour la première fois par le Big Band de Fred Stride et, par la suite, par l'orchestre de Collier qu'il continue à diriger lors de représentations occasionnelles dans le cadre de festivals de jazz jusqu'au début des années 2000.

Affiliations et distinctions

Collier est membre de la LCComp et compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Il est nommé Officier de l'Ordre du Canada en 2003.

Discographie

Symonds Concerto grosso pour quintette de jazz et orchestre symphonique : OS SRC, Feldbrill c orch, Collier trb, Piltch sax alto, Bickert guit, Bray cb, Rully batterie; 1959; RCI 181.

Ron Collier Tentet : Collier trb et c orch, Stone et Basso flhn et tpt, Piltch sax alto, Bickert guit, et autres; 1965; CTL CTLS-5059.

Duke Ellington « North of the Border » in Canada : orch cdes et orch jazz, Collier c orch, Ellington p, Bickert guit, Piltch sax alto et cl, Stone flhn, Watanabe trb, et autres; 1967; Decca DL-75069 (réédité en 1973 sous le titre Collages; MPS BASF-21704).

Ron Collier Jazz Orchestra : 1967; CBC Expo-25.

Carneval [sic] : orch jazz, Collier c orch, Stone flhn, Gerussi narr; 1970; CBC LM-92.

First Take : Humber College Big Band, Collier c orch; 1977; Humber College of Applied Arts and Technology non numéroté.

Humber at Expo '86 : Humber College Big Band; Collier c orch; 1986; Humber College Music Dept WRC-1-5096.

Bibliographie

« The Accent is on finesse », CBC Times (5-11 sept. 1959).

John NORRIS, « La Composition jazz au Canada », CompCan, 4 (déc. 1965).

« Ron Collier, regard sur le jazz », ibid., 18 (mai 1967).

Roger MASON BURFORD, « Ron Collier : Memories of the Duke », Canadian Composer (printemps 1991).

Merlin WILLIAM, « Musicians in our midst: Ron Collier », The Wholenote (avril 2001).

Canadian Jazz Discography.

Compositeurs canadiens contemporains.

Creative Canada II.

Mark MILLER, The Miller Companion to Jazz in Canada (Toronto 2001).


Lecture supplémentaire

  • "The Accent is on finesse," CBC Times, 5-11 Sep 1959

    Norris, John. "Jazz composing in Canada," Canadian Composer, 4, Dec 1965

    "Ron Collier: a serious approach to jazz," Canadian Composer, 18, May 1967

    Mason, Roger Burford. "Ron Collier: memories of the Duke," Canadian Composer, Spring 1991

    Williams, Merlin. "Musicians in our midst: Ron Collier," The Wholenote, April 2001

    Litchfield, Jack. Canadian Jazz Discography (Toronto 1982)

    Creative Canada, Vol 2 (Toronto 1972)

    MacMillan, Keith and Beckwith, John, eds. Contemporary Canadian Composers (Toronto 1975)

    Miller, Mark. Miller Companion to Jazz in Canada (Toronto 2001)