Route Dewdney

À l'origine, la route Dewdney est une route de 400 km qui s'étend de Hope jusqu'au traversier de Galbraith, sur la rivière Kootenay.

À l'origine, la route Dewdney est une route de 400 km qui s'étend de Hope jusqu'au traversier de Galbraith, sur la rivière Kootenay. Le tracé et la construction de cette route sont confiés à la supervision d'Edgar DEWDNEY, un ingénieur civil nommé en avril 1865 par Frederick Seymour, gouverneur de la colonie de la Colombie-Britannique. Cette route doit alors servir de route vers l'intérieur de la Colombie-Britannique afin de garantir l'emprise britannique sur les exploitations aurifères en plein essor de la région. Même si plusieurs tronçons sont construits dans des conditions difficiles, la route est achevée en six mois. En raison de la création d'autres routes et du nouvel intérêt de l'exploitation minière pour la vallée du Columbia, la route Dewdney perd rapidement de son importance. Dès les années 1880, on ne peut plus franchir le tronçon qui traverse les West Kootenays.

De nos jours, l'un des tronçons les mieux conservés de cette route est une section de 36 km qui s'étend de Christina Lake à Rossland. Le gouvernement de la Colombie-Britannique, travaillant en collaboration avec des propriétaires de terrains privés qui constituent 50 p. 100 du territoire traversé par la route, a rouvert la route Dewdney. Son panorama et son histoire représentent encore un apport important au patrimoine de notre pays.