Saint-Cyr, Marcel

Marcel Saint-Cyr. Violoncelliste, gambiste, barytoniste, professeur (Québec, 20 mai 1938). Premier prix violoncelle (CMQ) 1961, B.A. (Laval) 1961, diplôme de concert (Staatliche Hochschule für Musik, Karlsruhe, Allemagne) 1964.

Saint-Cyr, Marcel

Marcel Saint-Cyr. Violoncelliste, gambiste, barytoniste, professeur (Québec, 20 mai 1938). Premier prix violoncelle (CMQ) 1961, B.A. (Laval) 1961, diplôme de concert (Staatliche Hochschule für Musik, Karlsruhe, Allemagne) 1964. Issu d'une famille de musiciens, il entra au CMQ (1950-61) où il étudia le violoncelle avec Lucien Plamondon puis avec Walter Joachim. Des séjours d'été lui permirent de travailler également avec Paul Tortelier et Leonard Rose en 1958 et avec Enrico Mainardi en 1964. Il étudia aussi à Paris et à Sienne avec André Navarra (1961-62) et à Karlsruhe avec Leo Koscielny (1962-64). En 1960, il fonda et dirigea le choeur Jannequin. Suite à des cours de direction en Europe avec Bruno Amaducci, Jean Fournet et Artur Grüber, il devint dir. de la chorale de l'Université Laval (1964). En 1965, il se joignit à trois autres musiciens pour former le Quatuor à cordes Orford avec lequel il fit carrière jusqu'en 1980, réalisant de nombreux enregistrements, dont le cycle complet des quatuors de Beethoven. Outre le violoncelle, Saint-Cyr étudia la viole de gambe avec Otto Joachim (1961), Peggy Sampson à Toronto (1980) et Wieland Kuijken en Belgique (1980-81). Durant son séjour en Europe, il travailla également le baryton à cordes avec Riki Gerardy à Londres et Janos Liebner à Linz. En 1981, il forma l'Ensemble de baryton Eisenstadt qui se consacre à faire connaître les nombreuses oeuvres écrites par Joseph Haydn pour cet instrument. En 1986, l'ensemble a enregistré quatre trios de ce compositeur sur SNE 524. En 1990, il était vraisemblablement le seul ensemble de ce genre au Canada. Saint-Cyr a enseigné à l'Université de Toronto (1968-80), à l'Université de Montréal (1981-84) et au CMM (1986-88). Depuis 1984, il est professeur à l'Université McGill. Avec Robert Langevin, flûte, et Berta Rosenohl Grinhauz, piano, il a gravé la Suite miniature de Champagne parue sur 4-ACM 30 (1987) puis, avec Paul Helmer, piano, la Sonate de Rodolphe Mathieu parue sur 4-ACM 32 (1988).

Son frère, dom André Saint-Cyr, organiste, pianiste et compositeur, est surtout actif comme ténor et grégorianiste. En 1990, il était dir. du choeur grégorien de l'église Saint-Jean-Baptiste de Montréal et responsable du choeur de l'abbaye de Saint-Benoît-du-Lac. Avec ce dernier et dom André Laberge à l'orgue, dom André Saint-Cyr a enregistré le micr. Chant grégorien (Radio Québec SBL-1880).