Saint-Denis

Pendant les RÉBELLIONS DE 1837, le village devient un lieu de ralliement des PATRIOTES, qui y combattent les troupes du colonel Gore et les forcent à battre en retraite. En représailles, le village est incendié (voir BATAILLE DE SAINT-DENIS).


Saint-Denis

 Saint-Denis, municipalité du Qc; pop. 2243 (recens. 2006), 2183 (recens. 2001); const. en 1903. Saint-Denis est situé sur les rives de la RIVIÈRE RICHELIEU, à 30 km au nord de SAINT-HYACINTHE. Il tire son nom de la seigneurie de Saint-Denis, concédée en 1694 à Louis de Gannes, sieur de Falaise, qui la baptise ainsi en l'honneur de son épouse Barbe Denis. Au début du XIXe siècle, Saint-Denis est un important centre d'expédition de céréales vers Québec. Il entretient également des relations d'affaires avec Montréal et connaît la croissance la plus rapide de la région du Bas-Richelieu. Il possède alors la plus grande industrie de chapellerie au Canada et comprend plusieurs ateliers d'artisanat et de poterie.

Pendant les RÉBELLIONS DE 1837, le village devient un lieu de ralliement des PATRIOTES, qui y combattent les troupes du colonel Gore et les forcent à battre en retraite. En représailles, le village est incendié (voir BATAILLE DE SAINT-DENIS). L'expansion du chemin de fer et l'avènement de l'automobile provoquent le déclin de Saint-Denis comme centre commercial, et le village devient alors le coeur d'une industrie laitière florissante.