Saint-Félicien

La ville tire profit de l'essor minier de Chibougamau et de Chapais dans les années 50, car presque tout le cuivre extrait à ces endroits (280 km au nord-ouest du lac Saint-Jean) transite par Saint-Félicien.

Saint-Félicien

Saint-Félicien

Saint-Félicien, ville du Qc; pop. 10 477 (recens. 2006), 10 622 (recens. 2001); const. en 1976. Saint-Félicien est située à l'embouchure de la rivière Ashuapmushuan sur la rive Ouest du Lac Saint-Jean. Fondée en 1865, la colonie de Saint-Félicien devient bientôt une paroisse agricole prospère. L'agriculture et le bois de sciage dominent son économie jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale. Le chemin de fer Canadien du Nord atteint Saint-Félicien en 1917.

La ville tire profit de l'essor minier de Chibougamau et de Chapais dans les années 50, car presque tout le cuivre extrait à ces endroits (280 km au nord-ouest du lac Saint-Jean) transite par Saint-Félicien. Le transport se fait d'abord par la route (ouverte en 1949), puis par chemin de fer jusqu'à Chibougamau (1959). En 1960, des citoyens de la localité fondent le Zoo de Saint-Félicien, qui est une des attractions majeures de la région du Saguenay - Lac-Saint-Jean grâce à une conception zoologique innovatrice (sentiers naturels). La compagnie Donohue y établit une usine de pâtes et papiers en 1978 et est maintenant propriétaire de la scierie.