Saint-Jérôme

Métropole régionale située sur la rivière du Nord, immédiatement à la sortie des Laurentides, Saint-Jérôme domine l'ensemble des Basses-Laurentides. L'évêché, le palais de justice et le CEGEP lui confèrent une fonction administrative en plus de ses fonctions industrielles et commerciales.


Saint-Jérôme

 Saint-Jérôme, ville du Qc, pop. 63 729 (recens. 2006), 59 614 (recens. 2001). Saint-Jérôme est constituée en 1881 puis reconstituée en 2002 lors de sa fusion avec les villes de Bellefeuille, Lafontaine et SAINT-ANTOINE. Saint-Jérôme est située sur la rivière du Nord, à 40 km au nord-ouest de MONTRÉAL. Depuis la création de la première paroisse en 1834 jusqu'à ce qu'il obtienne le statut de ville en 1881, le village de Saint-Jérôme tire la majeure partie de ses revenus des ressources forestières et de l'agriculture. Depuis 1882, la compagnie Rolland (qui fait partie depuis 1992 de Cascades inc.) y exploité l'une des plus anciennes usines de papiers fins au Canada.

Métropole régionale située sur la rivière du Nord, immédiatement à la sortie des Laurentides, Saint-Jérôme domine l'ensemble des Basses-Laurentides. L'évêché, le palais de justice et le CEGEP lui confèrent une fonction administrative en plus de ses fonctions industrielles et commerciales.

Le curé de la paroisse de 1868 à 1891 est le légendaire Antoine LABELLE, l'énergique apôtre de la colonisation, dont les efforts mènent à la création de plusieurs dizaines de paroisses dans les Laurentides et à la mise en valeur d'un territoire immense entre Saint-Jérôme et Mont-Laurier. Le curé Labelle a aussi été le promoteur de la construction du chemin de fer dans la région. L'ancienne emprise ferroviaire est aujourd'hui un parc linéaire long de 200 km, Le P'tit Train du Nord, reliant les deux villes.