Sainte-Anne-des-Plaines

L'ambiance rurale sereine qui règne à Sainte-Anne-des-Plaines complète le riche patrimoine architectural du coeur de la ville.

Sainte-Anne-des-Plaines

Sainte-Anne-des-Plaines

Sainte-Anne-des-Plaines, ville du Qc; pop. 14 535 (recens. 2011), 13 001 (recens. 20066); superf. 92,79 km2; const. en 1987; située à 50 km environ au nord-est de Montréal, sur la rive Nord du fleuve Saint-Laurent. Les terres agricoles entourant la ville comptent parmi les plus riches du Québec et 90 p. 100 d'entre elles sont réservées à l'agriculture. Celle-ci se concentre surtout sur les élevages laitier, bovin et ovin, l'aviculture, la culture à grande échelle du maïs, de l'avoine et de l'orge, et la culture maraîchère. Depuis la fin des années 50, la culture des framboises est également importante. La ville fait partie de la municipalité régionale de comté de Thérèse-De Blainville et c'est là qu'est situé le pénitencier fédéral Archambault.

L'ambiance rurale sereine qui règne à Sainte-Anne-des-Plaines complète le riche patrimoine architectural du coeur de la ville. L'hôtel de ville, situé dans l'ancien couvent, date de 1882, le presbytère, de 1887, et la maison, la grange-écurie des prêtres Chaumont (lieu historique provincial), à 1884. L'église, inaugurée en 1902, est un chef-d'oeuvre d'architecture de type Renaissance allemande.


Liens externes