Sankaran, Trichy

Trichy Sankaran. Interprète, compositeur, ethnomusicologue (Poovalur, Madras, Inde, 27 juillet 1942). B.A. (Madras) 1964, M.A. (ibid.) 1966. C'est l'interprète le plus brillant qui soit issu du gharana (groupe d'élèves) de Palani Subramania Pillai, avec lequel il étudia de 1954 à 1959.
Trichy Sankaran. Interprète, compositeur, ethnomusicologue (Poovalur, Madras, Inde, 27 juillet 1942). B.A. (Madras) 1964, M.A. (ibid.) 1966. C'est l'interprète le plus brillant qui soit issu du gharana (groupe d'élèves) de Palani Subramania Pillai, avec lequel il étudia de 1954 à 1959.


Sankaran, Trichy

Trichy Sankaran. Interprète, compositeur, ethnomusicologue (Poovalur, Madras, Inde, 27 juillet 1942). B.A. (Madras) 1964, M.A. (ibid.) 1966. C'est l'interprète le plus brillant qui soit issu du gharana (groupe d'élèves) de Palani Subramania Pillai, avec lequel il étudia de 1954 à 1959. Il s'est exprimé activement sur mridanga, kanjira et kommakkol. Arrivé à l'Université York en 1971, il y travailla d'abord comme artiste invité puis comme professeur. Il a aussi enseigné à l'Université d'État de San Diego et à l'Université Wesleyan. Sa carrière internationale d'interprète a été saluée par de nombreux titres honorifiques et distinctions : le Tlakkalai Arasu (« roi du rythme ») que lui décerna Bharati Kala Manram (Toronto, 1978), le Prix Raja Annamalai Chettiar de la Music Academy (Madras, 1980, 1982, 1985), le Tala vadya prakasa (Karnatak Music Academy of North America, New York, 1983), le Sangita Choodamani (Music Jewel) et la médaille d'or décernés par Krishna Gana Sabha (Madras, 1984), et le Prix Palghat Mani Iyer (Percussive Arts Centre de Bangladore, 1990). Les adeptes de sa musique ont vécu de grands moments au festival du Palais des beaux-Arts de Bruxelles (1975), durant ses tournées en Allemagne de l'Ouest (1986) et au Canada (1987), au Commonwealth Drum Festival (1987), à l'Expo 86, au festival CAL ARTS (1989), à l'Allaudhin Khan Festival de San Francisco (1990), au World Music Institute de New York (1990) et durant les concerts qu'il a donnés régulièrement à Middletown, Conn., à Madras et à Toronto (où, en plus de se produire à l'Université York, il a participé aux spectacles de la Music Gallery et aux festivals WOMAD). Mis à part un certain nombre d'enregistrements effectués à Madras, on peut l'entendre sur Laya Vinyas (New York : Music of the World, 1990, CD et cassette). Interprète de musique « karnatique », il a aussi joué et composé pour plusieurs ensembles multiculturels, en particulier World Drums, BUGA (installé au Canada) et l'Evergreen Club Gamelan - pour lequel il a composé Svaralaya (1985) et Lagu Misra (1990), deux oeuvres où la présence d'éléments musicaux d'Indonésie et du sud de l'Inde permettent d'improviser. Ce spécialiste est l'auteur de The Rhythmic Principles and Practices of South Indian Drumming (l'édition révisée était en préparation en 1991) et de plusieurs articles portant sur les principes des rythmes « karnatiques » (par exemple, « Rhythmic analysis of some selected Tiruppugazh songs », paru en 1989 dans The Journal of the Music Academy, à Madras). Il parle également de son expérience de professeur et d'interprète de musique indienne au Canada dans « Transplantation and transformation : music from India in the Canadian environment » - Ethnomusicology in Canada, Robert Witmer dir., CanMus Documents no 5 (Toronto 1990).


Lecture supplémentaire

  • Tenney, James and Sokol, Casey. 'The tuning of time (times and tides),' Musicworks, 29, 1985