Sarah Kramer

​Sarah Kramer, auteure de livres de cuisine, chef, militante pour une alimentation végétalienne (née le 27 juin 1968 à Regina en Saskatchewan).
​Sarah Kramer, auteure de livres de cuisine, chef, militante pour une alimentation végétalienne (née le 27 juin 1968 à Regina en Saskatchewan).


Sarah Kramer, auteure de livres de cuisine, chef, militante pour une alimentation végétalienne (née le 27 juin 1968 à Regina en Saskatchewan). Kramer a été nommée « la végétalienne la plus sympa au monde » par le magazine Herbivore et son premier livre de cuisine, qui reste encore aujourd’hui un grand succès de librairie, est affectueusement surnommé la « bible des végétaliens » par ses partisans favorables à une alimentation dont tout produit d’origine animale est exclu.

La jeunesse

Kramer grandit à Regina en Saskatchewan. Elle est élevée par des parents appartenant à un milieu artistique qui lancent, en 1966, la première compagnie théâtrale professionnelle de la province, le Globe Theatre. Bien que son père soit friand de viande, sa mère, qui s’occupe de la cuisine, est végétarienne. À la suite du décès de son épouse d’un cancer des ovaires, le père de Sarah continue à élever sa fille de dix ans dans un foyer dont la viande est bannie par respect pour les valeurs de sa femme disparue. Kramer estime que sa vocation de végétalienne doit beaucoup à cette éducation à une alimentation excluant tout produit d’origine animale.

Consommant de la viande pour la première fois à l’école secondaire, Kramer se sentira toujours coupable de cet écart. En 1988, à l’âge de vingt ans, elle déménage de Regina à Victoria en Colombie-Britannique, à la recherche d’une certaine forme de dépaysement et de changement de décor. Elle se lance progressivement dans la cuisine, apprenant petit à petit à maîtriser la préparation des plats que sa mère avait l’habitude de cuisiner. Elle se décrit comme une « végétarienne paresseuse » qui se laisse à l’occasion tenter par du bacon ou de la viande à sandwich. Sa santé commence à se détériorer et les médecins diagnostiquent un syndrome de fatigue chronique. Après avoir lu de nombreux livres et avoir consulté plus d’une dizaine de médecins sur ce sujet, Kramer décide qu’un style de vie végétalien constitue pour elle la meilleure solution.

Le premier livre de cuisine : How It All Vegan!

En 1998, Kramer et sa meilleure amie, Tanya Bernard, se livrent à une séance de remue-méninges pour trouver des cadeaux de Noël pas trop chers à offrir à la famille et aux amis. Le résultat de leurs cogitations est un magazine dans le style de la contre-culture qu’elles conçoivent et relient elles-mêmes présentant un grand nombre de leurs recettes végétaliennes favorites. Les réactions étant enthousiastes, elles photocopient une série supplémentaire de mille exemplaires qu’elles vendent sur Internet ou à l’occasion de spectacles punk rock. Leur réserve de l’ouvrage étant épuisée presque immédiatement. Kramer se met alors en rapport avec Arsenal Pulp Press et obtient un contrat d’édition en trois jours. How It All Vegan!, son premier livre de cuisine, coécrit avec Bernard, est publié en 1999.

Les points saillants de sa carrière

How It All Vegan!, surnommé la « bible végétalienne » par ses lecteurs, devient un ouvrage fortement recommandé aussi bien pour les néoconvertis que pour les végétaliens chevronnés, par les publications et les blogues végétaliens. Il s’agit également de l’ouvrage le plus vendu par Arsenal Press à ce jour avec plus de 150 000 exemplaires dans le monde. Outre la présentation de recettes simples à réaliser et rédigées dans un style direct et sans prétention, le livre offre des conseils pour observer un style de vie végétalien en dehors de la cuisine en proposant des recettes de fabrication maison de produits ménagers, de produits de santé et de produits de beauté.

Kramer et Bernard publient, en 2003, un deuxième livre, intitulé The Garden of Vegan, qui constitue un prolongement de leur premier ouvrage. En 2005, Kramer sort La Dolce Vegan!, suivi, en 2008, par un « guide de survie » au format de poche destiné aux voyageurs végétaliens, sous le titre de Vegan à Go-Go! En 2009, Arsenal Press fait paraître une édition spéciale dixième anniversaire de How It All Vegan!.

Les livres de cuisine de Kramer demeurent aujourd’hui des succès de librairie au Canada et partout dans le monde. Ils ont obtenu de nombreux prix de publications végétaliennes comme les Veggie Awards du magazine VegNews, tandis que le magazine Herbivore, maintenant disparu, décerne, en 2003, à Kramer le titre de « végétalienne la plus sympa au monde ». Son style punk rock caractéristique, fait de maquillages ludiques, de robes imprimées et de tatouages colorés auxquels s’ajoute une personnalité chaleureuse et honnête valent à Kramer une place de choix dans le cœur des végétaliens canadiens et étasuniens.

En 2012, Kramer sort une application pour appareils nomades intitulée GoVegan! with Sarah Kramer qui, outre les recettes en provenance de ses livres de cuisine, intègre des conseils originaux au format vidéo ou audio.

Le commerce de détail végétalien

En juillet 2011, Kramer ouvre Sarah’s Place, la première boutique de détail exclusivement végétalienne de Victoria qui offre également la possibilité de faire ses achats en ligne; on y trouve des nouveautés, des vêtements et toutes sortes d’autres produits « exempts de cruauté ». En 2013, les médecins informent Kramer qu’elle est atteinte d’un cancer du sein et elle décide de fermer son magasin de détail pour se consacrer à son traitement. En 2014, la boutique en ligne est à nouveau mise à la disposition du public. Kramer est également propriétaire à Victoria, avec son mari, un artiste spécialiste des tatouages, d’une boutique de tatouages compatibles avec le style de vie végétalien.

La militante

Kramer, qui est l’une des personnalités végétaliennes canadiennes les plus connues, intervient, à ce titre, dans des émissions télévisées nationales comme « Canada AM » et sur des stations radio, notamment sur les ondes anglophones de Radio-Canada et sur NPR, afin de sensibiliser, de motiver et d’inspirer le public en matières de droits des animaux et de végétalisme. Elle participe également à des festivals alimentaires et se produit comme oratrice lors de conférences végétariennes un peu partout au Canada et aux États-Unis.

Les livres

Sarah Kramer, How it All Vegan! (1999), The Garden of Vegan (2003), La Dolce Vegan! (2005) et Vegan à Go-Go! (2008)

Prix

Meilleur livre de cuisine, Veggie Awards par VegNews Magazine (2003, 2004)

Auteure de livres de cuisine favorite, Veggie Awards par VegNews Magazine (2005)