Saxifrage

Les fleurs sont généralement petites, blanches ou jaunes et groupées en cymes à l'extrémité de pédoncules velus. Les plantes poussent en touffes et s'étendent souvent pour former des taches de couleur contrastantes.

Saxifrage de Virginie
Le nom de la saxifrage vient de son aptitude \u00e0 creuser dans les rochers \u00e0 l'aide de ses racines; il vient du mot latin \u00ab saxifragus \u00bb, qui signifie briser des pierres (illustration de Claire Tremblay).

Saxifrage

 Nom commun de plusieurs plantes herbacées de la famille des Saxifragacées, principalement du genre Saxifraga (du latin saxifragus, « qui brise les rochers », faisant allusion aux racines qui se fixent dans les fissures des rochers). On en trouve 33 espèces au Canada et 370 espèces dans le monde. Certaines espèces indigènes, comme la saxifrage jaune des montagnes (S. aizoïdes) et la saxifrage à feuilles opposées (S. oppositifolia), sont circumpolaires et poussent en Islande, au Spitzberg, dans le nord de l'Europe et en Sibérie. Au Canada, on retrouve la plupart des saxifrages dans les régions alpines de l'Ouest, du Yukon à la Colombie-Britannique, jusqu'en Alberta.

Les fleurs sont généralement petites, blanches ou jaunes et groupées en cymes à l'extrémité de pédoncules velus. Les plantes poussent en touffes et s'étendent souvent pour former des taches de couleur contrastantes. La saxifrage à feuilles opposées pousse au ras du sol et forme un tapis recouvert de fleurs en coupe mauve rosé. Elle compte parmi les plantes qui poussent dans les régions les plus au nord (p. ex. sur l'île d'Ellesmere). Parmi les autres genres bien connus au Canada, notons les suivants : Ribes (gadelliers et groseilliers), Philadelphus (seringat), Mitella (mitelle) et Tiarella (tiarelle). D'autres plantes, comme la Bergenia, aux fleurs d'un rose profond, sont des espèces introduites au Canada. En l'an 2000, la saxifrage a été adoptée comme l'emblème floral du Nunavut.


En savoir plus

Liens externes