Schoenauer, Norbert

Norbert Schoenauer, éducateur, architecte, réformateur de l'architecture domiciliaire (Regen, Roumanie, 2 janv. 1923, Montréal, 7 août 2001). Schoenauer a consacré sa carrière à la compréhension et l'amélioration de l'architecture domiciliaire.

Schoenauer, Norbert

Norbert Schoenauer, éducateur, architecte, réformateur de l'architecture domiciliaire (Regen, Roumanie, 2 janv. 1923, Montréal, 7 août 2001). Schoenauer a consacré sa carrière à la compréhension et l'amélioration de l'architecture domiciliaire. Après l'obtention de son baccalauréat en architecture du Royal Hungarian Technical University à Budapest en 1945, il s'installe à Copenhagen où il obtient un certificat en ARCHITECTURE du Royal Academy of Fine Arts en 1950. Il vient au Canada en 1951 et finit par s'installer à Montréal où il obtient une maîtrise en architecture de l'université McGill en 1959. L'année suivante, il entre à la faculté de l'École d'architecture de McGill et y enseigne pendant plus de quatre décennies.

Son poste à l'université permet de combiner l'enseignement, l'écriture et la pratique de son art. Son enseignement du design architectural repose sur une grande connaissance et une expérience pratique de la typologie des maisons de partout au monde. À son avis, les édifices à usage mixte, à haute densité et à hauteur moyenne feraient de meilleures villes. « Une maison ne devrait pas être plus haute qu'un arbre », a-t-il répété à des générations d'étudiants, précisant qu'à une telle hauteur (env. 20 mètres), une mère peut encore surveiller ses enfants en train de jouer dehors.

Les cours qu'il dispense à McGill sont légendaires et à la source de plusieurs projets d'écriture. Son œuvre la plus importante, 6000 Years of Housing, publiée en trois volumes en 1981, est le fruit de ses conférences sur l'histoire du logement. Le livre est mis à jour et publié à nouveau en un seul ouvrage par W.W. Norton en 2000 et est traduit en espagnol et en japonais. Entre son premier livre The Court-Garden House (1962), écrit en collaboration avec Stanley Seeman, et son dernier, Cities, Suburbs, Dwellings in the Postwar Era (1994), Schoenauer défend le logement urbain plus humain, basé en grande partie sur les traditions modernistes européennes.

Outre les liens tangibles entre son enseignement et son écriture, le travail professionnel de Schoenauer en tant qu'architecte et urbaniste lui sert d'inspiration pour une réforme du logement. Parmi ses réalisations en collaboration avec les architectes montréalais Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Lebensold et Sise figurent le centre municipal de Chomedy et l'Édifice commémoratif de la Confédération à Charlottetown, qui ont remporté des premiers prix à des concours nationaux au début des années 1960. Schoenauer travaille aux côtés de son collègue de longue date Maurice Desnoyers sur le plan d'aménagement urbain de la nouvelle ville minière de Fermont, au Québec. C'est un modèle pour d'autres villes industrielles dans le monde; Fermont illustre nombre de principes qu'enseigne Schoenauer : plan compact pour minimiser les coûts d'infrastructure, architecture brise-vent pour lutter contre le climat arctique et une liaison piétonnière pour chaque édifice.

D'autres réalisations d'importance comprennent un premier plan d'aménagement pour Nuns' Island (avec Seeman et Victor PRUS, 1963), Woodroffe, Ont. 1973), le Village de l'Anse (avec Desnoyers) à Québec (1972) et le projet Hillside Housing à Westmount (avec Desnoyers, 1974).

Parmi les nombreux honneurs qui soulignent sa contribution en éducation et dans sa pratique figurent la Médaille du Mérite de l'Ordre des architectes du Québec en 1995, la récompense de professeur distingué de l'Association of Collegiate Schools of Architecture en 1999, le titre de fellow de l'Institut royal d'architecture du Canada et celui d'universitaire de la Royal Canadian Academy. Il est également membre de l'Ordre des architectes du Québec, de la Corporation professionnelle des urbanistes du Québec et de l'Institut canadien des urbanistes. En plus de ses deux années à titre de directeur exécutif (1975-1977) à la Société canadienne d'hypothèque et de logement, il y a également agi comme conseiller en chef de la planification et de la conception et a représenté le Canada à nombre de missions des Nations Unies et autres organismes internationaux.

Ses livres, documents et photographies font maintenant partie de la Bibliothèque Blackader-Lauterman d'architecture et d'art et de la Collection canadienne d'architecture de l'université McGill. Un numéro spécial de l'ARQ (Architectural Research Quarterly, fév. 2003) trace un portrait de la carrière diversifiée de Schoenauer.