Schwartz, Eddie

Eddie (Edward Sydney) Schwartz. Auteur-compositeur-interprète, producteur de disques, guitariste (Toronto, 22 décembre 1949). B.A. (York) 1976. Il commence à composer des chansons dès son adolescence et est le musicien-vedette du groupe rock torontois Icarus à la fin des années 1960.

Schwartz, Eddie

Eddie (Edward Sydney) Schwartz. Auteur-compositeur-interprète, producteur de disques, guitariste (Toronto, 22 décembre 1949). B.A. (York) 1976. Il commence à composer des chansons dès son adolescence et est le musicien-vedette du groupe rock torontois Icarus à la fin des années 1960. Après avoir étudié la littérature anglaise et la musique à l'Université York et joué de la guitare avec le groupe de Charity Brown, il décide en 1978 de composer des chansons professionnellement; il connaît son premier succès important en 1980 avec Hit Me With Your Best Shot, qui vaut un succès international à la chanteuse américaine Pat Benatar. Schwartz produit lui-même trois disques longue durée entre 1980 et 1984 : Schwartz (A&M SP-9047), No Refuge (A&M SP-9056) et Public Life (WEA 25-03411). Le simple All Our Tomorrows (1982) connaît un succès médiocre sur le marché international, tandis que Does a Fool Ever Learn?, Over the Line  et Special Girl sont populaires au Canada. Après 1984, il se consacre au travail de studio à titre d'auteur-compositeur et de producteur.

Schwartz collabore avec plusieurs autres auteurs, surtout avec le producteur et claviériste torontois Dave Tyson, et aussi avec Lawrence Gowan pour lequel il produit une série d'albums. Plusieurs de ses chansons sont enregistrées par les chanteurs britanniques Paul Carrack (Don't Shed a Tear, un très gros succès en 1987) et Joe Cocker, par les artistes américains America (Special Girl), Rita Coolidge, les Doobie Brothers, Martina McBride, Meatloaf, Eddie Money, Jeffrey Osborne (Room With a View), les Pointer Sisters, Carly Simon et Donna Summer (Fascination), et par les Canadiens April Wine, Long John Baldry, Véronique Béliveau, Candi, Doug and the Slugs, Helix, Honeymoon Suite, Peter Pringle et Erroll Starr. Il produit ou coproduit (avec Tyson et d'autres) des enregistrements de ses chansons par Baldry, Carrack, Colidge, les Doobie Brothers, Osborne et Summer.

Eddie Schwartz enregistre l'album solo Tour de Schwartz (Melody Hill Records, MHRCD-0022) en 1995. Ses simples Bourbon Street et Every Road I Take sont au palmarès RPM. Tout en continuant à écrire des chansons et à produire, il élit domicile à Nashville en 1997 où il signe un contrat avec Big Picture Entertainment et œuvre également en tant que membre consultant de la SOCAN. Il revient souvent au Canada, par exemple pour participer au Bluebird North et prendre part à des conférences d'auteurs-compositeurs.

Prix et nominations

Schwartz remporte les prix Juno du compositeur de l'année en 1980 (pour Hit Me With Your Best Shot ) et du chanteur le plus prometteur (1981), et il reçoit en 1988 le trophée William Harold Moon de la SDE Canada pour réalisation d'envergure internationale par un Canadien. Il reçoit le prix Canadian Smooth Jazz 2007 pour Everything Love Is, une chanson qu'il a coécrite avec Amy Sky. Il se mérite le Classique de la SOCAN à plusieurs reprises et un prix BMI pour Doctor. En 2003, il accumule des ventes en carrière de 30 millions d'exemplaires de ses chansons. Schwartz est membre du conseil d'administration de la CARAS, et depuis 1990, de la SOCAN. Il est vice-président (1998-1999 et 2006-2007) puis président intérimaire (2007-) de l'Association des auteurs-compositeurs canadiens et président du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (2006- ). Il se joint au conseil consultatif de IndieMV Media Group en 2008. En 2012, Eddie Schwartz a été reçu membre de l'Ordre du Canada.

Voir aussi : Musique pop canadienne-anglaise; Auteurs-compositeurs et Composition (Canada Anglais), 1954-2000

Articles

« A fair shake for our recording artists », National Post, 19 mars 2008

Bibliographie

Kirk LAPOINTE, Eddie Schwartz, Toronto Star, 30 déc. 1980

Ron., Rogers « Eddie Schwartz returns to recording with new album » (RPM Chart Weekly, 30 jan. 1995)

Perry STERN, « Back to the boards » (Words & Music, mars 1995)

Martin MELHUISH, « Eddie Schwartz avoids categorization » (The Record, édition spéciale 1999)


Lecture supplémentaire

  • LaPointe, Kirk. 'Eddie Schwartz,' Toronto Star, 30 Dec 1980

    Rogers, Ron. "Eddie Schwartz returns to recording with new album," RPM Chart Weekly, 30 Jan 1995

    Stern, Perry. "Back to the boards," Words & Music, Mar 1995

    Melhuish, Martin. "Eddie Schwartz avoids categorization," The Record, special edition 1999