Oursin



Oursin
Une enveloppe externe caractéristique constituée d'épines mobiles lui sert de protection et lui permet de se déplacer (avec la permission du Musée national des sciences naturelles).

Oursin

L'oursin est un INVERTÉBRÉ marin à symétrie radiaire qui appartient, ainsi que ses proches parents les dollars de sable et les spatangues, à l'embranchement des ÉCHINODERMES et à la classe des Échinides. On en connaît environ 900 espèces dans le monde. Les oursins sont couverts d'épines mobiles caractéristiques qui leur servent de protection et de moyen de locomotion. Certaines espèces tropicales ont des épines venimeuses de 30 cm de longueur qui peuvent infliger de douloureuses blessures aux nageurs. La paroi corporelle des oursins est constituée d'un squelette interne qui leur donne une forme caractéristique : les oursins sont sphériques; les spatangues sont cordiformes; et les dollars de sable sont des disques aplatis. La bouche des oursins est située sur la face inférieure, et leur anus sur la face supérieure. Ils sont habituellement pourvus de cinq rangées doubles d'ambulacres autour du corps. Ces ambulacres constituent leur principal mode de locomotion et d'attachement. Comme les autres Échinodermes, les oursins ont un appareil ambulacraire qui actionne les ambulacres. La surface de leur corps est aussi couverte de pédicellaires (petits appendices en forme de pince) situés à la base des épines et contenant souvent un sac venimeux muni d'une sorte de crochet hypodermique utilisé pour chasser les prédateurs. Au Canada, les oursins sont communs en milieu intertidal et subtidal. On les trouve généralement sur les fonds rocheux où ils se nourrissent d'algues. Dans certains pays, on les récolte pour leurs oeufs que l'on mange comme du caviar.


En savoir plus

Liens externes