Sénécal

Sénécal. Éditeurs montréalais qui furent actifs sous divers noms - Sénécal & Daniel (1854-56), Sénécal, Daniel et Cie (1957?-59), Eusèbe Sénécal (1860-80), Eusèbe Sénécal & Fils (1882-96) et Eusèbe Sénécal et Cie (1897-1902) - et dont la production incluait de la musique.

Sénécal

Sénécal. Éditeurs montréalais qui furent actifs sous divers noms - Sénécal & Daniel (1854-56), Sénécal, Daniel et Cie (1957?-59), Eusèbe Sénécal (1860-80), Eusèbe Sénécal & Fils (1882-96) et Eusèbe Sénécal et Cie (1897-1902) - et dont la production incluait de la musique. Sénécal & Daniel publièrent des journaux et périodiques tels que La Patrie (1855-57) et le Journal de l'instruction publique / Journal of Education for Lower Canada (1957-59). Ce dernier ne contenait que des entrefilets sur l'activité des professeurs de musique jusqu'en 1859, alors que deux livraisons parurent avec une importante insertion de musique : « Sol canadien » de T.F. Molt en février et « Chant canadien » de Charles Sauvageau en juin. Après 1860, Eusèbe Sénécal publia le Journal à son compte mais la musique semble en avoir été exclue. Cependant, une ou deux pages de musique, en plus d'annonces, chroniques et comptes rendus, parurent chaque mois dans L'Écho du Cabinet de lecture paroissial (1859-75) après que Sénécal l'eut pris en main en 1862. Cette publication officielle d'un cercle littéraire fondé en 1857 se proposait de rapporter les nouvelles et les opinions nationales et internationales selon le point de vue moral du groupe. La publication de musique cessa après 1863 à cause du coût de sa typographie. Plusieurs exemplaires de musique imprimée de Sénécal, Daniel et Cie (dont « Sol canadien » et « Chant canadien ») et d'Eusèbe Sénécal ont subsisté. Selon l'usage des éditeurs de périodiques, toutes les partitions sont composées à la main et datées; elles remontent à la période comprise entre 1859 et 1863. Au nombre des compositeurs publiés figurent Antoine Dessane, Mathias Jung et Charles Wugk Sabatier. Plus tard, Sénécal & Fils publièrent le Nouveau manuel de chants liturgiques de l'abbé Cléophas Borduas (1888), Accompagnement du nouveau manuel de chants liturgiques de R.-O. Pelletier (1889) et Recueil d'introïts et de motets de P.L. Paré (1891).


Lecture supplémentaire

  • Beaulieu, André, and Hamelin, Jean. La Presse québécoise, des origines à nos jours, 2 vols (Quebec City 1973, 1975)

    Music Publishing in the Canadas