Sewell, Jonathan

Jonathan Sewell (né Sewall). Avocat, violoniste (baptisé à Cambridge, Mass., 6 juin 1766 - Québec, 11 novembre 1839). LL.D. h.c. (Harvard) 1832. Fils d'un loyaliste de l'Empire uni, Sewell fut éduqué à Bristol, Angl.

Sewell, Jonathan

Jonathan Sewell (né Sewall). Avocat, violoniste (baptisé à Cambridge, Mass., 6 juin 1766 - Québec, 11 novembre 1839). LL.D. h.c. (Harvard) 1832. Fils d'un loyaliste de l'Empire uni, Sewell fut éduqué à Bristol, Angl. (c'est là que sa famille adopta l'orthographe anglaise de son patronyme), avant de se fixer au Nouveau-Brunswick en 1785. Appelé au barreau du Bas-Canada en 1789, il connut une brillante carrière d'avocat, passant du poste de solliciteur général (1793) à celui de juge en chef du Bas-Canada (1808-38). Il fut aussi membre, puis orateur, de l'Assemblée législative en 1796 et 1809 respectivement. Comédien et poète amateur et violoniste d'une certaine compétence, il fut choisi pour diriger un petit orchestre mis sur pied par le duc de Kent, alors en résidence à Québec à titre de commandant des Forces britanniques (1791-94). La musique de chambre était cependant sa véritable passion et il fut premier violon à la tête d'ensembles formés de musiciens amateurs, parmi lesquels des membres du barreau. Un de ces quatuors regroupait les notaires Archibald Campbell (violon) et Louis-Édouard Glackemeyer (flûte) et le constructeur naval J. Harvicker (violoncelle). Ces ensembles établirent une tradition que perpétuèrent le Quintette Club, le Septett Club et le Septuor Haydn. Des partitions d'oeuvres de Haydn et de Mozart portant la signature de Sewell témoignent qu'elles furent probablement exécutées au Canada seulement trois ans après leur composition. Ces partitions sont conservées à la bibliothèque du séminaire de Québec. On peut voir un portrait de Sewell dans les bâtiments du Sénat.


Lecture supplémentaire

  • Notman, W. Portraits of British Americans vol 2, (Montreal 1867)

    DCB, vol 7