Simcoe

Simcoe, localité urbaine de l'Ontario; pop. 14 777 (recens. 2011), 14 522 (recens. 2006). La ville doit son nom à John Graves SIMCOE, premier lieutenant-gouverneur du Haut-Canada (1791-1796).

Simcoe

Simcoe

Simcoe, localité urbaine de l'Ontario; pop. 14 777 (recens. 2011), 14 522 (recens. 2006). La ville doit son nom à John Graves SIMCOE, premier lieutenant-gouverneur du Haut-Canada (1791-1796). En 1795, il visite les lieux et accorde les droits d'exploitation d'une minoterie à Aaron Culver, un colon loyaliste. Le moulin devient le centre d'un petit hameau puis il est en partie pillé et brûlé par les soldats américains durant la GUERRE DE 1812, mais le hameau survit et s'étend. Simcoe est incorporée comme village en 1851 et comme ville en 1878. Sa position comme chef-lieu du comté de Norfolk accélère la croissance de la localité.

La ville de Simcoe, y compris le hameau voisin de Hillcrest, est l'une des six municipalités de la région fusionnées dans la municipalité régionale de Haldimand-Norfolk en 1974. L'établissement des bureaux des collectivités régionales à Townsend dans l'ancienne ville de NANTICOKE diminue très peu l'importance de Simcoe en tant que centre juridique et centre des affaires de la région. En 2001, quand Haldimand-Norfolk se divise en deux nouvelles entités, COMTÉ DE NORFOLK et HALDIMAND COUNTY, Simcoe retrouve son rôle de centre administratif du comté de Norfolk.

Simcoe est le centre de service et de commerce de détail de la région. L'agriculture, qui comprend la culture du tabac jaune, des fruits et des légumes, constitue la majeure partie de l'économie locale, mais les entreprises de fabrication et de services sont de plus en plus importantes.


Lecture supplémentaire

  • David Judd, Simcoe: County Town of Norfolk (1985).

Liens externes