Haldimand, sir Frederick



Frederick Haldimand, officier de l
Portrait du g\u00e9n\u00e9ral Frederick Haldimand, r\u00e9alis\u00e9 dans l'atelier de sir Joshua Reynolds, Londres, vers 1778 (avec la permission de la National Portrait Gallery, Londres, Grande-Bretagne).

Haldimand, sir Frederick

 Sir Frederick Haldimand, officier de l'armée et gouverneur (Yverdon, Suisse, 11 août 1718 -- id., 5 juin 1791). En tant que gouverneur du Québec, Haldimand concentre ses efforts à défendre militairement la province et à conserver le statu quo politique. Après avoir servi en Prusse et en Hollande, il s'engage dans l'armée britannique en 1756. Il sert en Amérique du Nord pendant la GUERRE DE SEPT ANS et, après la CONQUÊTE du Canada, il est nommé, à deux reprises, gouverneur militaire de Trois-Rivières. En 1777, Haldimand est nommé gouverneur du Québec pour succéder à Guy CARLETON qui demeure en poste jusqu'à son arrivée en juin 1778. Il occupe le poste jusqu'en 1786, mais demeure au Québec seulement jusqu'en 1784. Il tente d'améliorer les défenses de la province et envoie des expéditions de maraudage à la frontière américaine. Au plan politique, il convient avec les francophones que l'ACTE DE QUÉBEC représente la charte du gouvernement et rejette les requêtes de la communauté anglophone pour l'implantation d'institutions anglaises. Vers la fin de la GUERRE DE L'INDÉPENDANCE AMÉRICAINE, il s'occupe de l'installation des réfugiés LOYALISTES dans ce qui est aujourd'hui l'Ontario, mission qu'il réalise efficacement, et rétablit les Six Nations au Canada.