Whitney, sir James Pliny



Whitney, Sir James Pliny
L'honorable Sir James Pliny Whitney, premier ministre de l'Ontario de 1905 \u00e0 1914 (avec la permission des archives de l'Ontario).

Whitney, sir James Pliny

 sir James Pliny Whitney, avocat, homme politique et premier ministre de l'Ontario de 1905 à 1914 (Canton de Williamsburg, Canada-Ouest, 2 oct. 1843 -- Toronto, 25 sept 1914). Après avoir mis fin à un régime libéral de 33 ans dans la province, Whitney dirige son gouvernement de façon remarquable, tant par les réformes instaurées que par la solide organisation de parti mise sur pied. Fils de forgeron, Whitney est un conservateur convaincu bien avant d'être admis au barreau en 1876. Il est élu aux élections complémentaires de 1888, dans Dundas, en Ontario, une circonscription provinciale qu'il n'abandonnera jamais. Élu chef du parti ontarien en 1896, il hérite d'un organisme en panne d'énergie, affaibli par une controverse religieuse, à court d'hommes politiques prometteurs et mal organisé. À titre de chef de l'Opposition, il reconstruit le Parti conservateur, panse la plupart des plaies, s'en prend continuellement aux libéraux et prépare un programme électoral. Une fois au pouvoir, son administration met sur pied un réseau public d'énergie hydroélectrique, assoit l'U. de Toronto sur des bases financières solides, fait adopter une loi novatrice sur les accidents du travail, crée de nouveaux modèles bureaucratiques, telle la Commission des chemins de fer et des affaires municipales, et fait passer une loi dure, mais équitable, sur les boissons alcooliques. Au chapitre des points faibles, son gouvernement fait adopter le Règlement 17 sur l'utilisation du français comme langue d'enseignement dans certaines écoles de l'Ontario, une mesure qui a pour effet de déclencher une amère controverse chez les Franco-Ontariens, controverse qui mine l'unité nationale à l'approche de la Première Guerre mondiale (voir ÉCOLES DE L'ONTARIO, QUESTION DES).