Duff, sir Lyman Poore

Sir Lyman Poore Duff, juge en chef du Canada de 1933 à 1944 (Meaford, Ont., 7 janv. 1865 -- Ottawa, 26 avril 1955). Formé en Ontario et admis au barreau de la province, il s'installe à Victoria en 1894 où il devient rapidement un avocat habile et très en demande.

Duff, sir Lyman Poore

Sir Lyman Poore Duff, juge en chef du Canada de 1933 à 1944 (Meaford, Ont., 7 janv. 1865 -- Ottawa, 26 avril 1955). Formé en Ontario et admis au barreau de la province, il s'installe à Victoria en 1894 où il devient rapidement un avocat habile et très en demande. Après avoir siégé 2 ans à la Cour suprême de la Colombie-Britannique, il est nommé à la Cour suprême du Canada en 1906 et il y siégera presque 38 ans. Il est la figure dominante de la Cour suprême alors que le Canada passe d'une société agraire à un État industriel moderne. Les décisions qu'il a rendues en droit constitutionnel ont été, et sont encore, incontestées. Son apport le plus important à la formation de la nation canadienne est peut-être le jugement rendu en 1940 qui confirme le pouvoir du gouvernement du Dominion du Canada d'abolir unilatéralement les possibilités d'appel au Conseil privé à Londres. Le Conseil privé appuie cette décision, mais la loi relative à cette disposition n'entre en vigueur que le 1er janvier 1949. On peut donc dire que Duff a rendu le système judiciaire canadien entièrement autonome.


Lecture supplémentaire

  • David Ricardo Williams, Duff: A Life in the Law (1984).