Slatter, John

John Slatter. Chef de musique, compositeur, arrangeur (Londres, 21 février 1864 - Toronto, 7 décembre 1954). Après avoir étudié à la British Army Training School of Music, il fut euphonium solo au sein du First Life Guards Band à Londres en 1882.
John Slatter. Chef de musique, compositeur, arrangeur (Londres, 21 février 1864 - Toronto, 7 décembre 1954). Après avoir étudié à la British Army Training School of Music, il fut euphonium solo au sein du First Life Guards Band à Londres en 1882.


Slatter, John

John Slatter. Chef de musique, compositeur, arrangeur (Londres, 21 février 1864 - Toronto, 7 décembre 1954). Après avoir étudié à la British Army Training School of Music, il fut euphonium solo au sein du First Life Guards Band à Londres en 1882. En 1884, il se joignit à l'orchestre de Victor Herbert à New York. Il joua du trombone et de l'euphonium avec d'importants groupes et orchestres des É.-U., notamment avec l'OS de Detroit et la musique de John Philip Sousa. En 1896, il devint chef de la musique militaire des 48th Highlanders de Toronto formée quelques années auparavant. Il occupa ce poste avec le grade de capitaine jusqu'en 1944. Sous sa direction, l'ensemble se produisit à des expositions mondiales tenues aux É.-U., fit plusieurs tournées au Canada et joua lors des visites royales en 1919 et 1939. Responsable de toutes les musiques militaires à Camp Borden, au nord de Toronto, pendant la Première Guerre mondiale, Slatter assura la formation d'environ 63 musiques et plus de 1000 clairons. Il mit également sur pied la musique des cadets de Toronto, une des premières harmonies scolaires au Canada. Il forma plusieurs chefs d'harmonie et solistes canadiens. Slatter fut le rédacteur en chef de la rubrique de Musical Canada consacrée aux harmonies et aux orchestres, et il signa une série d'articles (mai, juin, août 1907) sur le phrasé et l'expression dans la musique (« Phrasing and expression in music ») ainsi que des arrangements pour quintette de cuivres de succès comme « The Blue Bells of Scotland ». Premier prés. (1931-33) de la CBA, association dont il réclamait la création depuis 1918, il contribua à la promotion des harmonies au Canada. Il compila plusieurs recueils de musique pour harmonie (pour lesquels il fit aussi des arrangements), notamment Regimental Marches of Famous Scottish Regiments (Canadian American Music 1901), National Airs and Regimental Marches qui contient « Ô Canada » et « The Maple Leaf For Ever » (R.S. Williams 1911), Canadian Patriotic Band Book (R.S. Williams v. 1919), et trois recueils de cahiers de musique de cornemuse écossaise pour harmonie. Slatter compila également The New Excel Edition for Piston Trumpet Band (Whaley Royce 1951) et il arrangea un pot-pourri écossais pour harmonie, The Bonnie Brier Bush (Waterloo). Plusieurs de ses marches et arrangements pour harmonie ont été publiés chez Waterloo. Les enregistrements qu'il fit sur cylindres Edison comme chef de la musique des 48th Highlanders et comme chef de la Starr-Gennett Military Band figurent dans En remontant les années. Le titre de M.B.E. lui a été décerné.

Son frère Henry Arthur, clarinettiste et chef de musique (Londres, 1866 - ?), fit partie de la musique des Grenadier Guards (1884-1905) et il s'établit en 1911 à Vancouver où il dirigea la musique des 72nd Seaforth Highlanders (1911-14, 1919-25). Un autre frère, Albert, fut chef de la musique des 7th Fusiliers à London, Ont.


Lecture supplémentaire

  • 'Henry Arthur Slatter,' British Columbia Musician, 1 May 1928

//