Canadiens d’origine slovène

La Slovénie est un pays de l’Europe centrale. Elle est cernée par la Croatie, la Hongrie, l’Autriche, l’Italie et la mer Adriatique. Lors du recensement canadien de 2016, 40 475 personnes ont déclaré être d’origine slovène (13 690 de réponses uniques et 26 785 de réponses multiples).



Migration et peuplement

Très peu de Slovènes s’installent au Canada avant 1920. Ceux qui arrivent viennent principalement des États-Unis. Parmi eux se trouve le missionnaire Frederic Baraga (1797-1868), qui devient, en 1857, le premier évêque de Sault Ste. Marie. La première vague d’immigration au Canada est organisée par des agences de voyages qui recherchent activement de jeunes hommes pour travailler sur les fermes du Manitoba et de la Saskatchewan ainsi que sur les chemins de fer en Colombie-Britannique. Lorsque les immigrants slovènes terminent leurs obligations en matière d’emploi, plusieurs d’entre eux déménagent dans les villes. Avant la Deuxième Guerre mondiale, on estime que 4600 Slovènes vivent au Canada. La communauté la plus dynamique se trouve à Kirkland Lake, en Ontario, où la première société slovène indépendante de secours mutuel est fondée en 1933, sous le nom de Bled Mutual Benefit Society, d’après le nom de l’un des lacs alpins pittoresques de Slovénie.

La répartition géographique des Slovènes se modifie radicalement pendant et après la Deuxième Guerre mondiale. Ceci est en partie dû au fait que les Slovènes quittent les villes minières du nord de l’Ontario pour se réinstaller au sud de l’Ontario, dans des régions telles que Beamsville et St Catharines. De plus, de 1947 à 1951, plusieurs réfugiés politiques arrivent et, après un an de travail obligatoire, commencent surtout à s’installer dans les régions urbaines, principalement à Toronto et à Hamilton.

La troisième vague d’immigrants slovènes au Canada se produit de 1951 à 1960. Ce groupe est constitué principalement de membres des familles d’immigrants arrivés avant et après la guerre ainsi que de jeunes hommes et femmes qui ne peuvent trouver d’emploi dans leur pays. De 1960 à 1970, beaucoup plus de Slovènes viennent au Canada pour des raisons économiques. La majorité d’entre eux s’installent en Ontario.

Vie culturelle et sociale

Une structure économique et sociale commence à se développer avec la croissance des communautés slovènes. En 1945, la Bled Mutual Benefit Society compte 13 succursales au Canada. Dans les années 1950, deux coopératives de crédit slovènes ouvrent leurs portes à Toronto. Des artisans habiles fondent leurs propres entreprises, surtout dans le domaine de la construction résidentielle. Par ailleurs, les Slovènes exerçant des professions libérales établissent leurs cabinets privés en fonction des différents besoins de leur peuple. Des associations culturelles voient le jour au sein des principales communautés slovènes. On construit des camps d’été et des foyers pour les Slovènes. Alors que dans les petites villes, un seul club dessert la communauté slovène locale, à Toronto, on fonde différentes associations culturelles et politiques. Les lazaristes, arrivés en 1949, commencent à publier une revue mensuelle religieuse, Bozja beseda (La parole de Dieu), qui dessert encore un groupe de Canadiens d’origine slovène, surtout catholiques. En 1954, la première église slovène est construite à Toronto, suivie par celles d’Etobicoke, de Hamilton, de Montréal et de Winnipeg. Les paroisses deviennent le centre des activités religieuses, culturelles et éducatives.

Fondé en 1990 à Toronto, le All-Slovenian Cultural Committee représente la plupart des organismes slovènes du sud de l’Ontario et coordonne diverses activités à l’échelle nationale. Le Canadian Slovenian Congress, membre du World Slovenian Congress, est fondé en 1989 afin de promouvoir les intérêts et les aspirations des Slovènes, au Canada et à travers le monde. Le Slovenian Canadian Council représente quelques organismes culturels et politiques fondés par des réfugiés politiques, incluant la Slovenian National Federation qui publie le journal mensuel Slovenska drzava (Slovenian State).

La fierté de la culture slovène se retrouve dans les chants des chorales, les danses folkloriques, les polkas, le théâtre ainsi que dans la littérature et les beaux-arts. Le soccer, le volleyball, le boulingrin et la chasse sont des sports populaires. La communauté soutient différents projets charitables au Canada et ailleurs, notamment des foyers pour personnes âgées d’origine slovène à Toronto et à Hamilton. Selon le recensement de 2016, 10 295 personnes déclarent le slovène comme étant leur langue maternelle (première langue apprise).


Liens externes