Spence-Sales, Harold

Harold Spence-Sales, urbaniste (né le 22 octobre 1907 à Lahore, Inde; décédé le 12 mars 2004 à Montréal, QC).

Harold Spence-Sales, urbaniste (né le 22 octobre 1907 à Lahore, Inde; décédé le 12 mars 2004 à Montréal, QC). Professeur d'architecture à l'Université McGill de 1947 à 1970. Il dirige le premier programme universitaire d'urbanisme au Canada et, plus tard, dans les années 1940 et 1950, il sert souvent de conseiller aux gouvernements sur les politiques relatives à l'affectation des sols et à la législation en matière de planification. Ses réalisations les plus importantes sont liées à l'aménagement de nouvelles villes (par exemple, Oromocto, au Nouveau-Brunswick, et Préville, qui fait aujourd'hui partie de Saint-Lambert au Québec) et aux plans directeurs d'aménagement, entre autres, de Moncton (Nouveau-Brunswick), de Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), de Sudbury (Ontario) et de Prince Albert (Saskatchewan). Son enseignement et ses conseils mettent l'accent non seulement sur l'aspect esthétique de l'urbanisme mais aussi sur le respect de l'environnement. Il accorde à l'urbanisme une vocation artistique et sociale. Il a écrit divers ouvrages, dont How to Subdivide (1949), A Guide to Urban Dispersal (1956) et Beautifying Towns (1967; trad. L'embellissement des villes). Sa pensée originale et son style imaginatif ont exercé une influence sur générations d'urbanistes canadiens.