Spirit River

Spirit River, ville de l'Alberta; pop. 1 148 (recens. 2006), 1 100 (recens. 2001); constituée en ville en 1951. Spirit River est située au milieu d'une vaste prairie, à 78 km au nord de GRANDE PRAIRIE.


Spirit River, ville de l'Alberta; pop. 1 148 (recens. 2006), 1 100 (recens. 2001); constituée en ville en 1951. Spirit River est située au milieu d'une vaste prairie, à 78 km au nord de GRANDE PRAIRIE. Elle doit son nom à la petite rivière avoisinante, qu'un résident cri appelle cîpay sîpîy, soit « le fantôme » ou « la rivière des esprits ». Diverses légendes expliquent son origine : la voix d'une femme morte dans les arbres sur une colline proche; les esprits des guerriers morts au cours d'une bataille entre les Cris de la région et les Castors, une bande des Premières nations, etc. En 1888, la Compagnie de la Baie d'Hudson y ouvre un ranch pour desservir Dunvegan (voir VIEUX DUNVEGAN). Une mission catholique romaine s'y installe en 1903, et des postes de traite suivent peu après. En 1907, la colonie de Spirit River est recensée. Lorsque le chemin de fer s'y rend, en 1915, un lotissement urbain appelé Spirit River Station est subdivisé 5 km au nord-ouest de la colonie, qui finit par disparaître. En 1916, Spirit River Station est constituée pour devenir le village de Spirit River.

Spirit River demeure le centre d'un riche district agricole et, à la fin du 20e siècle, devient un centre de services pour l'industrie du gaz naturel et du pétrole.


Lecture supplémentaire

  • Spirit River History Book Committee, Chepi Sepe: Spirit River: The Land the People (1989).