Sport, industrie des articles de

L'industrie canadienne des articles de sport a pris de l'expansion et s'est largement diversifiée au cours des 60 dernières années, en raison de l'augmentation du temps de loisir que peuvent s'accorder les Canadiens.
L'industrie canadienne des articles de sport a pris de l'expansion et s'est largement diversifiée au cours des 60 dernières années, en raison de l'augmentation du temps de loisir que peuvent s'accorder les Canadiens.


Sport, industrie des articles de

L'industrie canadienne des articles de sport a pris de l'expansion et s'est largement diversifiée au cours des 60 dernières années, en raison de l'augmentation du temps de loisir que peuvent s'accorder les Canadiens. Dès 1929, 30 fabricants emploient 1212 personnes à la production d'articles (patins, équipement de jeu de crosse, raquettes pour la neige) évalués à 4,8 millions de dollars. La CRISE DES ANNÉES 30 ampute gravement cette industrie naissante dont la production diminue de plus de la moitié jusqu'à la veille de la Deuxième Guerre mondiale. Durant celle-ci, une reprise s'amorce et la production passe de 5 millions de dollars en 1940 à 8,6 millions de dollars en 1945. L'industrie réagit positivement au climat optimiste de l'économie des années 50 et aux premiers signes de changements de mode de vie qui privilégient l'activité physique et le plein air. Au cours des années 50, la valeur des expéditions passe de 9,4 à 31,6 millions de dollars, et le nombre de fabricants, de 70 à 107. Au cours des années 60, l'industrie poursuit sa progression régulière puisque les Canadiens attachent une plus grande importance aux activités de loisirs et que les activités familiales de plein air et de conditionnement physique suscitent de plus en plus d'intérêt. Durant ces années, la valeur des expéditions passe de 31,6 à 81,7 millions de dollars et le nombre d'emplois augmente de 45 p. 100 pour atteindre 5463.

Les années 70 connaissent la plus grande période de croissance : d'importants marchés d'exportation s'ouvrent pour les équipements de HOCKEY SUR GLACE et de CAMPING ainsi que pour toutes sortes d'articles de sport allant des piscines à l'équipement de conditionnement physique et de gymnase. La valeur des expéditions sur le marché intérieur augmente d'environ 400 p. 100 dans cette décennie, passant de 81,7 à 321,3 millions de dollars. Au cours de cette période, les exportations passent de 22 à 96 millions de dollars, et le nombre de fabricants, de 123 à 189. L'emploi augmente aussi de 24 p. 100, pour atteindre 6798. En 1984, on compte 7341 emplois et 202 fabricants, dont 82 en Ontario et 66 au Québec, la majorité du reste étant répartie entre la Colombie-Britannique, l'Alberta et le Manitoba. Ces fabricants sont répartis à parts égales entre les grandes et les petites villes et sont pour la plupart (68 p. 100) de petites entreprises avec moins de 20 travailleurs, qui se spécialisent dans un seul type de produit. Celles-ci ne réalisent que 10 p. 100 du total des expéditions et fournissent seulement 9 p. 100 de l'emploi.

Au cours des 20 dernières années, la pression exercée par les concurrents d'Asie, d'Europe et des États-Unis provoque une rationalisation croissante de l'industrie canadienne et plusieurs grandes manufactures (de plus de 100 employés) voient le jour. Elles ne représentent que 8 p. 100 des établissements, mais produisent 60 p. 100 du total des expéditions et emploient 61 p. 100 des travailleurs. La majorité des entreprises canadiennes d'articles de sport appartiennent à des Canadiens. Les principaux secteurs de cette industrie sont les sports de glace, le cyclisme et les piscines ainsi que les équipements de ski, de gymnastique et de golf. Le Canada exporte près de 24 p. 100 de sa production nationale totale. Bien que 75 p. 100 des exportations se font vers les États-Unis, de nouveaux marchés importants se développent en Europe, en Australie et au Japon. Le total des exportations d'articles de sport monte de 22 millions de dollars en 1970 à 116,3 millions de dollars en 1986. Au cours de la première moitié des années 70, le marché d'articles de sport et d'équipement au Canada gonfle de 183 p. 100. Comme les fournisseurs nationaux ne peuvent suffire à la demande, les importations augmentent de 200 p. 100 de 1970 à 1975 alors que la production au pays augmente de 133 p. 100. En 1975, les importations représentent des expéditions d'une valeur de 146 millions de dollars, alors que la production intérieure atteint 190 millions de dollars. À la fin des années 70, le marché total de même que les importations ont augmenté de 68 p. 100, et les expéditions intérieures, de 94 p. 100. Cela reflète l'augmentation de l'activité d'exportation de nos fabricants. Au milieu des années 80, le Canada importe 300 millions de dollars d'articles de sport alors que les expéditions intérieures atteignent une moyenne annuelle de 500 millions de dollars. Récemment, plusieurs fournisseurs européens d'équipements, tels que des bâtons de hockey et des skis de fond, ont installé des usines au pays pour desservir les marchés croissants des États-Unis, du Japon ainsi que du Canada.