Sports

Sports. Les Canadiens ayant adopté à peu près toutes les activités athlétiques ou sportives connues, plusieurs d'entre eux, inspirés par leur sport favori, ont composé en son honneur une chanson populaire ou une courte pièce pour harmonie ou pour piano.

Sports

Sports. Les Canadiens ayant adopté à peu près toutes les activités athlétiques ou sportives connues, plusieurs d'entre eux, inspirés par leur sport favori, ont composé en son honneur une chanson populaire ou une courte pièce pour harmonie ou pour piano. De telles pièces étaient courantes à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, alors que les sports nautiques, le cyclisme, le golf et le hockey devinrent populaires et que les clubs socioathlétiques se multiplièrent et que plusieurs avaient leurs propres chansons.

Un des plus anciens sports au Canada, le jeu de crosse, fut inventé par les Amérindiens. Les pièces composées à son sujet incluent une chanson, « La Crosse, our National Game », arrangée par H.F. Sefton (milieu des années 1870), et une pièce pour piano, Lacrosse Jersey (1892), écrite par Nellie Smith et dédiée au Toronto Lacrosse Club. Le tir à l'arc fut introduit comme sport au Canada en 1850, et, en 1859, Henry Prince dédia aux dames du Montreal Archery Club une pièce pour piano intitulée The Arrow Flight Galop. La rame devint un sport de compétition au Canada en 1848. Le canot était apparu comme moyen de transport au milieu du XIXe siècle et lui aussi devint populaire comme divertissement. Les chansons de canotage et d'embarcations à rames incluent « Les Canotiers du Saint-Laurent », signée par une dame, « D.D. » (L'Écho du cabinet, 1863), un quadrille du même titre d'A.J. Boucher, « Yachting Song » de Herbert L. Clarke et John Imrie (Imrie & Graham 1890), et Midland Regatta Schottische de Campbell Shaw (1894).

Parmi les oeuvres dédiées à des clubs spécifiques figurent « A Starry Night » d'Emma Blackstock (s.d.) et la chanson « You and canoe » de Matthew de S. Wedd (1896), toutes deux pour le Royal Canadian Yacht Club de Toronto; Royal Saint Lawrence Yacht Club de William Spence (s.d.) et The Saint Lawrence Yacht Club Waltz de Mme Converse (1893), toutes deux pour le Royal Saint Lawrence Yacht Club à Montréal; Splash and Dash Polka de Mlle C. Geddes Armstrong (1892), pour l'Ottawa Rowing Club, de même que Argonaut Waltzes de Lotte Marks (1899) pour l'Argonaut Rowing Club de Toronto. Plusieurs pièces furent aussi dédiées aux champions rameurs canadiens Ned Hanlan (voir Edwin Gledhill) et Lewis Scholes.

Le cyclisme prit d'assaut le Canada en 1876; des clubs furent bientôt fondés et des courses furent organisées. De nombreuses pièces apparurent en hommage à la nouvelle activité : The Bicycle Belle March de G.A. Watts (1895), « A Corker Bicycle Song » de J.F. Davis (1895), Wheeling by Moonlight de T. Echel (1896), « Queen of the Wheel » de G. Deane (1897) et « On Wings of Steel » de Herbert H. Godfrey (1907). R.S. Peniston dédia « Wheeling » (1891) au Wanderers' (Bicycle) Club de Toronto. Une chanson plus récente fut « Ti-bicycle » de Paul (Tex) Lecor.

Le cricket fut probablement pratiqué d'abord en Nouvelle-Écosse au cours du XVIIIe siècle. Même s'il ne devint jamais très populaire au pays de l'érable et semble avoir été ignoré par les compositeurs, Mme H.S. Scadding écrivit The Cricketers' Waltzes (v. 1875) pour le Toronto Cricket Club. Il semble que le curling, un sport étroitement identifié au Canada, fut introduit par les soldats du général Wolfe à Québec vers 1760. Un peu avant 1871, un nommé Stevenson écrivit The Curling Club Polka pour piano. Le golf, pratiqué pour la première fois à Montréal en 1873, fut célébré dans la chanson « Far and Sure » d'Edward Atherton (1903). En 1929, R.C. Larivière écrivit la Valse des petits gymnastes en l'honneur du sport de la Grèce. The Lawn Tennis Dance (1889) de J.F. Davis et « Tennis » (1915) de Wilson MacDonald faisaient toutes deux l'éloge de ce sport. Le football, très populaire au Canada au XXe siècle, inspira « Argonaut two-step » d'Ambeault et « Alouettes, Alouettes, Alouettes » de Willie Eckstein (à compte d'auteur, 1955) et "The Saskatchewan Rough Rider March" de Dan Crone (BMI Canada 1952). La Canadian Talent Library possède un enregistrement, Canadian Football Songs (CTL S-5104), qui comporte « The Day of the Grey Cup », « Go Argos Go » et « Tigercat Marching Song ». Un autre enregistrement (RCA 75-1013) contient la chanson officielle de la Coupe Grey de 1969.

Le hockey sur glace - dont certains soutiennent qu'il apparut à Halifax, N.-É., en 1928 - est le jeu désigné le plus fréquemment comme sport national du Canada. Les chansons se rapportant au jeu lui-même et à ses vedettes comprennent « Hockey » de Eugene Platzman (1929), « Clear the Track, Here Comes Shack » et « Warming the Bench » de William McCauley (toutes deux 1966), « Hommage à Henri Richard » d'Anna McGarrigle (v. 1974), « Ballad of Gordie Howe » de Bob King, « Hockey Night in Canada » d'Alec Somerville (enregistrée sur Arc 257) et « Le Rocket Richard » d'Oscar Thiffault (enregistrée sur Carnival C-500). Pierre Mercure composa Jeu de hockey pour bande électroacoustique en 1961 et John Weinzweig a écrit Hockey Night in Canada pour choeur en 1986. La chanson « Maurice Richard » de Pierre Létourneau a été enregistrée (La Compagnie 124), ainsi que « Mon patin » d'Hervé Brousseau (Sel. SP-12.078) et « La Toune à Ti-Guy Lafleur » d'Oscar Thiffault (Amical 45-AMI-4504). Parmi les commentaires sur le hockey, on compte « Hockey » de Beau Dommage (Cap. ST-70-055); « The Hockey Song » de Stompin' Tom Connors (1972, Boot BOS-7112), « Hockey Game » de Prairie Fire (1978, Damon 45-D-109); « The Hockey Widow » de Nancy White (Captain Audio 45-BDM-106); « Big League » de Tom Cochrane and Red Rider (1988, Cap. CI-26570), de même que « Hockey » de Jane Siberry (1989, Duke Street DSR-31058). Claude Scott a enregistré « The Edmonton Oilers Theme Song » (1979, Mustard 45-M-122). La vedette de hockey Guy Lafleur a combiné la musique disco et des conseils portant sur son sport dans un micr. en anglais et en français en 1979 (Unison UN-2000). Parmi les autres étoiles du hockey qu'on retrouve sur le vinyle, on compte Phil Esposito et les Ranger Rockers (l'équipe des Rangers de New York) qui chantent « Hockey Sock Rock », (Marcel) Dionne and the Puck-Tones (les Kings de Los Angeles) qui chantent « Please Forgive My Misconduct Last Night » (Allan Thicke a écrit les deux chansons, endisquées sur 45t. en 1979 chez Platinum Records 1217-75), ainsi que les Flames de Calgary et leur disque et vidéo de 1987, « Red Hot ». Mike Farrington et Sharron Timmins ont enregistré la chanson satirique « Crying Over Wayne » sur l'air de « Crying Over You » de Roy Orbison pour la SRC lorsque les Oilers d'Edmonton ont cédé Wayne Gretzky aux Kings de Los Angeles en 1988. Parmi les autres chansons sur cette étoile, on retrouve « Go Gretzky, Go » ou « Agent 99 », enregistrée par R. Harlan Smith et les Royalty Singers (1981, Royalty 45-R-1000-103) et « The Great Gretzky » enregistrée par Fanz (1983, Ridge 45-RR-8301). Terry Bush, avec l'aide de John Crossen et de Huguette Kihl, a écrit « Au jeu les gars (... montrez-nous du vrai hockey ») / « Come on let's play (... let's play hockey »), la chanson thème de la Coupe Canada de 1976. Le morceau de musique le plus associé au hockey est probablement le thème de « La Soirée du hockey » de Dolores Claman. Une version plus récente de cet air connu a été enregistrée par les Shuffle Demons (1988, Stony Plain SPL-1124). La Soirée du hockey elle-même a servi de modèle pour le « Jeu d'improvisation musicale » retransmis par la SRC de Montréal. La première « partie », en 1986, a remporté un prix du CAC pour l'émission la plus originale de l'année. Le hockey a également servi de sujet d'une comédie musicale de Jim Betts, Thin Ice, produite au CNA en 1988. Tim Rogers a commenté la pratique de chanter durant les parties « (Na-Na-Hey-Hey), Kiss Him Goodbye », endisquée par le groupe pop Steam en 1969 et par les Nylons en 1987 (Attic LAT-1233).

Les courses de chevaux ont été particulièrement populaires en Ontario, ainsi qu'en Colombie-Britannique et leur centre le plus important a été la piste Woodbine à Toronto, site du Queen's Plate (établie en 1836, la plus ancienne course avec trophées en Amérique du Nord). Le 2.10 1/2 Galop de « B.C. » fut dédié en 1881 à O.B. Sheppard, secr. de la Woodbine Park Assn. Dans le domaine de la chasse, Albert Nordheimer écrivit « Hunting Song » (1908) pour le Toronto Hunt Club. Les sports d'hiver - traîneau, patin, ski, raquette, toboggan - inspirèrent « The Canadian Sleigh Song » de Henry Russell (v. 1840), The Sleigh Polka de J. Smythe (1849, dédiée au Montreal Sleigh Club), « Belle of the Rink » de W. Braybrooke Bayley (Suckling 1877), le « Chant de l'Union des raquetteurs » de J. Vézina (1886, « The Joyous Skaters » de W. Delaney (19886), « En nouant sa raquette » d'E. Buron et P. de Sale (v. 1896) et « Vive la raquette » d'A. Tessier (1916). D'autres oeuvres furent « The Snow Shoe Tramp, a Song of the North West » de Harold F. Palmer (avant 1859), écrite pour le Snow Shoe Clubs of Canada, « Snow Shoe Galop » de C.E. Saint Clair (s.d.), écrite pour le Montreal Snow Shoe Club, et Valses Asketyn de H.A.G. Austin (1886), dédiée au Taché Hill Sliding Club d'Ottawa. L'album Courage de l'auteur-compositeur Albert Hall rend hommage à la détermination de « la grande famille des skieurs » dans leur poursuite de l'excellence (1988, Axe AXS-530); des membres de l'équipe nationale de ski alpin y ont participé. J. Wilson (Jack) Jardine (Écosse, v. 1894 - Toronto, 1er juillet 1959) a arrangé de la musique pour les patineurs de fantaisie du Toronto Skating Club. Il a également travaillé à des spectacles sur glace, avec des vedettes telles que Barbara Ann Scott, Sonja Henie et le duo formé de Barbara Wagner et Robert Paul. Ray Calder a enregistré deux disques de musique pour le patinage et l'Assn canadienne de patinage artistique a aussi lancé des disques de musique pouvant être utilisés durant les compétitions de patinage.

Diverses chansons de sport plus récentes incluent « Marilyn » de Leslie Bell (Canadian Music Sales 1954), écrite en l'honneur de Marilyn Bell qui traversa le lac Ontario à la nage en 1954. Certaines des chansons composées pour les Jeux olympiques de 1976 à Montréal font partie de l'enregistrement 10 Chansons finalistes du concours de la chanson d'adieu (Solo SO-21101). La chanson « Les Expos sont là » de Marc Gélinas et Marcel Lefebvre, chanson thème de l'équipe de baseball de Montréal, a été enregistrée dans sa version française sur 45t. (Marco DM-777) et également dans la version anglaise de Pat McDougall, « The Expos Song » (Marco DM-778). « La Chanson des sports » de J. Larin figure sur un coffret de deux disques (2-RCA Gala KTL-2-7018) et également sur le micr. RCA Gala CGP-181. L'arrivée des Blue Jays à Toronto a donné lieu à toute une série de chansons, dont « OK Blue Jays », la chanson officielle, écrite par Jack Lenz et Tony Kosinec, qu'ont endisquée les Bat Boys. Avec plusieurs autres, elle figure sur The Blue Jays Album (1990, CBS ZK-80145-CD) et The Blue Jays Album New and Improved (1991, CBS ZK-9999-CD). L'exploit de Terry Fox a poussé Rod Stewart à écrire « Never Give Up on a Dream » (1981, Warner Brothers BSK-3602) et Harry Freedman à composer A Garland of Terry (1985). En l'honneur de Rick Hansen, le marathonien en fauteuil roulant, David Foster et John Parr ont écrit « Saint Elmo's Fire - Man in Motion », enregistré par Parr (1985, Atlantic 78-12611).


En savoir plus

Lecture supplémentaire

  • Rogers, Tim. 'Songs at the Stanley Cup Playoffs,' CFMB, vol 16, Jul 1982

    Musical Canadiana