Springfield

Springfield, municipalité rurale du Man.; pop. 14 069 (recens. 2011), 12 990 (recens 2006), const. en 1873.

Springfield, municipalité rurale du Man.; pop. 14 069 (recens. 2011), 12 990 (recens 2006), const. en 1873. Springfield a été créée lors de la constitution conjointe de Springfield et de Sunnyside (Dugald) le 1er septembre 1873 pour former la première municipalité du Manitoba. La municipalité couvre 1100 km2 immédiatement à l'est de Winnipeg, le parc provincial Birds Hill se trouvant au nord-ouest et les forêts provinciales d'Agassiz et de Sandilands, à l'est. Ses collectivités les plus importantes sont les villages d'Oakbank, de Dugald et d'Anola. La municipalité est dirigée par un préfet et cinq conseillers.

La région connaît une colonisation à grande échelle avec l'arrivée de fermiers ontariens, britanniques et américains au début des années 1870. On compte parmi les colons qui immigrent ensuite dans la région des Canadiens français, des Allemands, des Ukrainiens, des Polonais, des Belges et des Danois et, depuis le début des années 1950, des huttérites. La polyculture et l'abattage de gravier sont des activités prédominantes de l'économie de Springfield. Depuis les années 60, la région accueille en grand nombre des familles de Winnipeg, qui cherchent à combiner l'emploi en ville avec un style de vie campagnard.