Starr

Starr. Nom d'une compagnie de disques et également, plus tard, celui d'une étiquette de la production de Compo. La Starr Piano Co. de Richmond, Ind., fondée en 1872, mit sur le marché des disques Starr à gravure verticale en 1915 et établit des studios à Richmond et à New York.

Starr

Starr. Nom d'une compagnie de disques et également, plus tard, celui d'une étiquette de la production de Compo. La Starr Piano Co. de Richmond, Ind., fondée en 1872, mit sur le marché des disques Starr à gravure verticale en 1915 et établit des studios à Richmond et à New York. Au début de 1917, la Canadian Phonograph Supply Co. nouvellement formée (Starr Co. of Canada, 1918-30) de London, Ont., commença à importer des disques Starr à gravure verticale des É.-U. Au printemps 1918, elle fit de même pour les disques Gennett. En 1919, la Compo Co. de Lachine, en banlieue de Montréal, commença à presser les disques des étiquettes Gennett et Starr-Gennett au Canada. Guy Lombardo and His Royal Canadians réalisèrent en 1924 leurs premiers enregistrements Starr-Gennett aux É.-U., et les disques de jazz et de blues publiés dans ce pays sous cette étiquette sont devenus légendaires. L'année suivante, Compo fit ses premières expériences avec l'enregistrement électrique et, en 1926, parurent les premiers enregistrements électriques sous l'étiquette Starr New Process. À la fin des années 1920, Starr commença à enregistrer des interprètes canadiens-français dont la liste, qui s'allongea au fil des ans, inclut le ténor Rodolphe Plamondon et les barytons Alex J. Bédard, J. Hervey Germain et Hector Pellerin, ainsi que de nombreux interprètes de folklore : les harmonicistes Louis Blanchette et Henri Lacroix, les accordéonistes Tommy Duchesne et Arthur Pigeon, les violoneux J.O. LaMadeleine et Isidore Soucy, La Bolduc et les chanteurs Eugène Daignault, Ovila Légaré, Charles Marchand et Marcel Martel, de même que plusieurs autres. En 1925, lorsque la Starr Piano Co. cessa d'enregistrer, le nom de Starr passa aux mains de Compo qui continua à l'utiliser jusqu'en 1953. Les discographes Alex Robertson et George Humble ont publié le catalogue Canadian Gennett and Starr-Gennett 9000 Numerical (Montréal 1972). En remontant les années renferme les listes par numéros de cinq autres séries.