Gellman, Steven

Steven (David) Gellman. Compositeur, pianiste, professeur (Toronto, 16 septembre 1947). Premier prix analyse (Conservatoire de Paris) 1975, premier prix composition (ibid.) 1976.

Gellman, Steven

Steven (David) Gellman. Compositeur, pianiste, professeur (Toronto, 16 septembre 1947). Premier prix analyse (Conservatoire de Paris) 1975, premier prix composition (ibid.) 1976. Gellman commence à écrire de la musique à l'âge de neuf ans et entreprend deux ans plus tard des études au Royal Conservatory of Music sous la direction de Samuel Dolin, notamment en théorie, en composition et en piano. Il exécute son propre Concerto pour piano avec l'Orchestre symphonique de la SRC à la cérémonie inaugurale (1964) de l'édifice Edward Johnson de l'Université de Toronto. En 1964, il reçoit un BMI Award for Student Composers. Il étudie avec Berio, Persichetti et Sessions à la Juilliard School (1965-1968); avec Milhaud à l'école d'été du Festival d'Aspen, Col. (1965, 1966), où il remporte le premier prix de composition (1966); avec Dolin en 1967 (musique électroacoustique); et, grâce à des bourses du Conseil des Arts du Canada, avec Messiaen au Conservatoire de Paris (1973-1976).

Œuvres commandées à Gellman
Parmi les oeuvres qu'il compose sur commande, on remarque Mythos II pour le Festival de musique de Stratford; Symphony in Two Movements, Symphony II et Chori pour la SRC; Odyssey et The Bride's Reception pour l'Orchestre philharmonique de Hamilton (Odyssey inclut la participation du groupe rock Tranquility Base); Deux Tapisseries pour le Festival de Besançon, en l'honneur du 70<sup>e</sup> anniversaire de naissance de Messiaen; Wind Music pour le Canadian Brass; Waves and Ripples et Dialogue II pour flûte et piano pour les Concours de musique du Canada 1979; Trikaya pour le festival de musique contemporaine 1982 de l'Université McGill; Fantasia on a Theme of Robert Schumann pour Angela Hewitt; Awakening et Universe Symphony pour l'Orchestre symphonique de Toronto, la première exécutée lors de la tournée européenne de l'orchestre en 1983 et la seconde créée avec le Canadian Electronic Ensemble lors de l'ouverture de l'Année internationale de la musique canadienne , le 8 janvier 1986; Keyboard Triptych pour Jon Kimura Parker; Love's Garden pour soprano et orchestre sur un poème de Rilke et de Kebir par le Thunder Bay Symphony en 1987; le septuor Chiaroscuro joué pour la première fois par le Pierrot Ensemble et qui est joué depuis partout au Canada et aux États-Unis; Concertino pour le concours national de guitare tenu à Ottawa en 1989 et Canticles of St. Francis écrit en 1980 pour l'Orchestre du Centre national des Arts et les Cantata Singers d'Ottawa dans le cadre des célébrations du 150<sup>e</sup> anniversaire de la Croix-Rouge. Parmi les œuvres les plus récentes de Gellman, on compte Burnt Offerings pour ensemble à cordes qui est créé par Thirteen Strings en 1990; Music Eterna pour quatuor à cordes en 1994; Album for Piano, publiée par Frederick Harris et l'orchestration suivante pour le Manitoba Chamber Orchestra en 1992; Sonata for Cello and Piano, créée par Desmond Hoebig et Andrew Tunis en 1994; Jaya, ouverture pour l'Orchestre du Centre national des Arts en 1995; Fanfare for the New Millennium en 1999; Piano Quartet jouée par Musica Camerata en 2003 et reprise dans le cadre du Festival de musique de chambre d'Ottawa en 2004 et Viola Concerto terminée en 2004. L'Orchestre symphonique de Toronto donne aussi la première de Chori sous la direction de Pierre Hétu en juin 1975, et l'Orchestre symphonique d'Ottawa présente plusieurs œuvres : Awakening, Andante pour orchestre à cordes Concerto pour piano n<sup>o</sup> 2 , et Universe Symphony qui est reprise en janvier 2005 avec une nouvelle conception et une mise à jour de l'électroacoustique.

Style, techniques et influences

Bien que Gellman explore des genres très variés dans sa musique, il conserve une voix d'ensemble claire. Si dans Fantasy pour piano on décèle des influences variées, Mythos II réalise les promesses des premières œuvres de Gellman : on y sent un souci d'unité de couleur et de texture. Cette œuvre lui vaut d'ailleurs d'être reconnu sur le plan international quand elle est sélectionnée en 1970 par la Tribune internationale des compositeurs à Paris comme étant la meilleure œuvre soumise par un compositeur de moins de 25 ans. Dans Odyssey, Gellman collabore avec un groupe rock et un orchestre symphonique dans une œuvre semblable à un concerto qui tente une synthèse des matériaux et des styles d'interprétation. (Gellman compose et joue de la musique rock à la fin des années 1960). Dans cette première œuvre, Gellman montre déjà une maîtrise de la couleur orchestrale. Il est aussi remarqué pour sa facilité à créer les ambiances les plus diverses, surtout dans ses œuvres orchestrales telles que Symphony in Two Movements. Gellman voyagea plusieurs mois dans le nord de l'Inde en 1971. On sent l'influence tibétaine dans la conception et l'instrumentation de Symphony II, qui utilise des chalumeaux coniques tibétains facultatifs ou de Chori, une œuvre mystique, tandis que des critiques européens qualifient Awakening de néoimpressioniste. Gellman considère sa propre évolution comme un déplacement des pratiques rigides de l'avant-garde vers une musique qui est à la fois plus expressive sur le plan personnel et spirituel. Selon ses propres mots, il met au point une musique qui aspire à la fois à l'honnêteté personnelle et qui clarifie la communication avec l'auditeur. Universe Symphony, probablement son œuvre la plus réussie en termes de perspectives et de réception du public, met en vedette cinq mouvements et un thème principal diatonique, intègre des éclairages, un orchestre complet et des sons électroacoustiques en direct, amplifiés par des haut-parleurs placés autour des spectateurs.

Enseignement et autres activités

Gellman commençe à enseigner à l'Université d'Ottawa en 1976, où Rod Ellias, Colin Mack et Denis Schingh ont compté parmi ses élèves. En 1979, la radio de la SRC lui consacre un documentaire d'une heure réalisé par Gary Hayes . Gellman a fait partie de jurys pour le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts de l'Ontario, et a été juge de plusieurs concours de composition. Le Conseil canadien de la musique l'a nommé Compositeur de l'année en 1987. Il est compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

COMPOSITIONS (Sélection)

Orchestre

Andante : 1963; orch cdes; ms.

Symphony in Two Movements : 1971; Ric 1972; CBC SM-295 (Concert Virtuosi de l'O phil de Hamilton).

Symphony II : 1972; ms.

Chori : 1974 (rév 1976); ms.

Deux Tapisseries : 1978 (rév 1980); 15 instr; ms.

Awakening : 1982; ms.

Burnt Offerings : 1990; orch cdes; ms.

Red Shoes; 1990; Orchestre de chambre (Société de musique contemporaine du Québec).

Jaya; 1995; Orchestre (Orchestre du Centre national des Arts).

Child Play; 1992; Orchestre de chambre (Manitoba Chamber Orchestra).

Soliste(s) et orchestre

Concerto : 1962; p, orch; ms.

Andante-Agitato : 1966; vn, orch; ms.

Odyssey : 1971; 2 guit élec, p élec, guit b, batterie, orch; Ric 1973.

Animus-Anima : 1976; 3 sop, orch; ms.

The Bride's Reception« A Symphonic Contemplation » : 1983 (Hamilton 1984); cor angl, al, orch; ms.

Universe Symphony : 1985 (Tor 1986); 3 synth, orch; ms.

Love's Garden (Kabir, Rilke) : 1987; sop, orch; ms.

Canticles (saint François d'Assises) : 1989 (Ott 1989); ch, orch (p ou org); ms.

Concerto : 1989; p, orch; ms.

Concerto pour alto; 2004; alto et orchestre.

Autres oeuvres pour vn et orch, sop et orch.

Musique de chambre

Mythos II : 1968; fl, quat cdes, ms; RCI 301 (Aitken).

Wind Music : 1978; 2 tpt, cor, trb, tuba; ms; (1981) Music Gallery Editions MGE-34 (Composers Brass Group).

Dialogue II : 1979; fl, p; ms.

Trikaya : 1981; vn, cl, p, perc; ms.

Chiaroscuro« Light in Darkness » : 1988; fl, cl, vn, al, vc, perc, p; ms.

Concertino : 1988; guit, quat cdes; ms.

Musica Eterna : 1991; quat cdes; ms.

Sonate pour violoncelle et piano; 1994; violoncelle et piano (Desmond Hoebig, Andrew Tunis).

Quatuor pour piano; 2003; violon, alto, violoncelle, piano (Musica Camerata).

Autres oeuvres pour cor; fl et p; vc; quat cdes; autres gpes d'instr.

Clavier

Veils : 1974; p; ms.

Poème : 1977; p; ms; RCI 496 (A. Hewitt).

The Warrior : 1978; p; ms; RCI 496 (A. Hewitt).

Waves and Ripples : 1979; p; ms.

Fantasia on a Theme of Robert Schuman : 1983; p; ms.

Keyboard Triptych : 1986; p, synth; ms.

Autres oeuvres pour p.

Oeuvres pour v(x), dont Psalm 121 (1977), enregistré sur RCI 569 par Dorenfeld (sop), Aitken (fl) et Aide (p).

Bibliographie

BMI Canada Ltd., SDE Canada Ltée, « Steven Gellman », dépliants (1976, 1986).


Lecture supplémentaire

  • BMI/PRO Canada Ltd. 'Steven Gellman,' pamphlets, 1976, 1986