Susan Aglukark

Susan (Uuliniq) Aglukark. Chanteuse, auteure-compositrice (Churchill, Manitoba, 27 janvier 1967). Doctorats honorifiques : Beaux arts (Lethbridge) 2004; LL.D (Alberta) 2005.
Susan (Uuliniq) Aglukark. Chanteuse, auteure-compositrice (Churchill, Manitoba, 27 janvier 1967). Doctorats honorifiques : Beaux arts (Lethbridge) 2004; LL.D (Alberta) 2005.


Susan Aglukark

Susan (Uuliniq) Aglukark. Chanteuse, auteure-compositrice (Churchill, Manitoba, 27 janvier 1967). Doctorats honorifiques : Beaux arts (Lethbridge) 2004; LL.D (Alberta) 2005. Issue d'une famille de sept enfants nés d'un pasteur pentecôtiste, Susan Aglukark et sa famille ont demeuré dans plusieurs communautés de la région de Keewatin dans les Territoires du Nord-Ouest, pour s'installer finalement à Arviat (anciennement Eskimo Point) en 1978. Certaines des premières représentations d'Aglukark ont lieu dans le cadre de la chorale de l'église. Après ses études secondaires, S. Aglukark (dont le nom inuit est Uuliniq) déménage à Ottawa pour travailler comme linguiste au ministère des Affaires indiennes et du Nord Canada (maintenant, Ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien), puis avec le groupe de lobbying Inuit Tapirisat du Canada(Brotherhood) tout en travaillant à sa musique.

En 1990, Susan Aglukark rencontre Randall Prescott, un producteur du Service du Nord du réseau anglais de Radio-Canada à Ottawa, et est incluse dans un album compilation présentant des artistes arctiques. Cette visibilité la conduit à ses deux premiers albums, Dreams for You (1991) et Arctic Rose (1992) qui sont enregistrés et lancés de façon indépendante. Malgré la distribution limitée, EMI Music Canada reconnaît le succès de ces albums et signe un contrat avec Aglukark en 1993. Immédiatement après, elle sort une compilation de chansons de Noël en Inuktitut et lance une deuxième fois Arctic Rose (1994). Le succès de ce dernier lui permet de remporter deux prix Juno dans la catégorie Meilleur nouvel artiste solo et Meilleur enregistrement autochtone canadien.

Les paroles des chansons d'Aglukark incluent des histoires personnelles et un commentaire social sur les problèmes tels que la violence faite aux enfants, l'alcoolisme et le suicide qui sont les fléaux de beaucoup de communautés de Premières nations. Son album This Child combine des mélodies contemporaines, des chants traditionnels inuits, des paroles modernes, ainsi qu'une évocation de la culture et du folklore inuits. La chanson « O Siem » décrit le racisme et les préjugés présents dans sa communauté, et « Shamaya » associe le folklore et des observations personnelles pour décrire une chasse traditionnelle inuite. « Hina Na Ho » tire une analogie frappante entre le dur hiver arctique et les défis auxquels doivent faire face bien des habitants du nord du Canada.

En 1991, son premier vidéoclip, « Searching » de l'album Arctic Rose, remporte le prix MuchMusic dans la catégorie Meilleure cinématographie de vidéo. Le format court « O Siem » de l'album This Child atteint la première position des chartes de musique pop canadiennes; ainsi, Aglukark devient la première artiste inuite à figurer parmi les quarante premières places du palmarès. En 1995, elle reçoit un prix de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) pour « O Siem ». Célébrant la diversité des artistes autochtones, Robbie Robertson, ancien membre de The Band, inclut Aglukark dans son album compilation Music for 'The Native Americans' (1997). En 1999, l'album Unsung Heroes est lancé et contient le format court Turn of the Century, une chanson portant sur la création du nouveau territoire du Nunavut. Big Feeling, produit avec Ben Mink, sort en 2003; l'album remporte un Juno dans la catégorie Meilleur enregistrement autochtone en 2004. Cette même année, elle est aussi nommée meilleure artiste féminine aux Canadian Aboriginal Music Awards.

Aglukark est nommée Northerner of the Year en 1993, puis en 1994 elle est récipiendaire du Prix national d'excellence décerné aux Autochtones dans le domaine des Arts et du Spectacle; il s'agit de la première fois que ce prix est attribué à un artiste professionnel. Elle reçoit le Vista Rising Star Award de l'Association de la musique country canadienne en 1994, et en 2005 elle est nommée Officier de l'Ordre du Canada. En 2008, elle devient boursière en résidence à l'Université de l'Alberta.

Elle se produit pour Sa Majesté la Reine Elizabeth II dans le cadre des célébrations de Canada 125 (1992), et à nouveau en 1994 à l'occasion du gala des Jeux du Commonwealth, devant Nelson Mandela, Jean Chrétien, Brian Mulroney et le président français Jacques Chirac. Elle chante lors de la remise du Prix d'excellence décerné aux Autochtones (1997) diffusée à l'échelle nationale, et fait partie de l'ouverture officielle des Jeux olympiques spéciaux. Elle se produit également au Festival de musique de Melbourne, au festival WOMAD, au Davvi Suuva Music Festival en Suède et aux Canadian Aboriginal Music Awards (2006).

Aglukark a été porte-parole des communautés du Nord canadien et de leurs habitants; elle a rempli les fonctions de représentante nationale de la section autochtone du programme national de prévention de l'alcool et des drogues de la GRC, et a travaillé à titre d'ambassadrice pour le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. Elle est cofondatrice de la Aboriginal Literacy Initiative, a été membre du conseil d'administration de la Arctic Children's Youth Foundation et a représenté les Inuits du Canada au Vietnam lors de la Conférence mondiale sur les droits de l'homme (1993). En 2007, elle est devenue porte-parole officielle du programme de mentorat autochtone Empowering Our Little Sisters.

Discographie

Choisie

Dreams For You; 1990; (indépendant) Aglukark Entertainment Inc.

Nitjautiit; 1991; Canadian Broadcasting Corporation; CBC-CD3

Christmas; 1993; (indépendant) Aglukark Entertainment Inc; E2 7243 8 27989 2 7

Christmas; 1993; (deuxième lancement) EMI Music Canada; E4 27989

Arctic Rose; 1994 (indépendant). Aglukark Entertainment; E2 7243 28605 25

Arctic Rose; 1994; (deuxième lancement) EMI Music Canada; CDPRO 901

Children of the world; Dunn, Shingoose, Fara, Saddleback, Ross, Kashtin (compilation). 1994. Group concept music; PPFC-2023

This Child; 1995; EMI Music Canada; 7243 8 32075 2 7

Unsung Heroes; 1999. EMI Music Canada; 7 2438 53393 2 5

Big Feeling; 2004; EMI Music Canada; 7 2435 39812 2 8

Blood Red Earth; 2006; Arbor Records; AR-12562

Bibliographie

« Susan Aglukark », Country, vol. 9, no 2 (jan-fév. 1998)

Canadian Aboriginal Music Awards handed out, Canadian Press, 25 nov. 2006

« Susan Aglukark named scholar in residence at University of Alberta », The Canadian Press, 2 juin 2008


//