Hirondelle

 L'Hirondelle appartient à une petite famille d'oiseaux, les Hirundinidés, qui compte environ 87 espèces réparties dans le monde. Sept d'entre elles, dont l'HIRONDELLE NOIRE (Progne subis), nichent au Canada.

Hirondelle à front blanc
Les hirondelles à front blanc construisent des nids à partir de boules de boue mêlées à un peu d'herbe dans des endroits abrités de la pluie et des eaux de ruissellement (Corel Professional Photos). Pour entendre le cri de l'Hirondelle à front blanc, cliquez sur le bouton \u00ab Son \u00bb (avec la permission de Monty Brigham, Bird Sounds of Canada).
Hirondelle des granges
À l'origine, les hirondelles des granges nichaient dans des cavernes ou sous des falaises en surplomb. Maintenant, elles nichent presque toujours sous des avancées de toiture ou à l'intérieur d'édifices (Corel Professional Photos).
Hirondelle bicolore
Les hirondelles bicolores migrent tôt et annoncent le printemps (Corel Professional Photos). Pour entendre le cri de l'Hirondelle bicolore, cliquez sur le bouton \u00ab Son \u00bb (avec la permission de Monty Brigham, Bird Sounds of Canada).

Hirondelle

L'Hirondelle appartient à une petite famille d'oiseaux, les Hirundinidés, qui compte environ 87 espèces réparties dans le monde. Sept d'entre elles, dont l'HIRONDELLE NOIRE (Progne subis), nichent au Canada. Les hirondelles du Canada n'ont pas de chant très élaboré, mais elles ont toutes un cri distinctif qui aide à les identifier. Toutes les espèces se nourrissent surtout d'insectes volants et passent ainsi beaucoup de temps en vol afin de s'alimenter. Ce sont des oiseaux de petite taille, mais leurs longues ailes les font paraître plus grands qu'ils ne le sont.

Nidification

Plusieurs espèces vivent en colonies et construisent des nids dans des cavités, où elles pondent de quatre à six oeufs. Au Canada, la plupart des espèces élèvent une couvée par année, mais dans l'Ouest, l'Hirondelle rustique (Hirundo rustica) en élève deux. De nombreuses espèces nichent près des habitations.

Espèces canadiennes

Les hirondelles qui nichent au Canada se divisent en trois groupes. Les espèces à dos brun - l'Hirondelle de rivage (Riparia riparia) et l'Hirondelle à ailes hérissées (Stelgidopteryx serripennis) - nichent dans un terrier, la première sur des falaises au bord de la mer ou d'une rivière, et la deuxième dans les crevasses d'une falaise rocheuse ou sous les ponts. Les deux espèces sont présentes d'un bout à l'autre du continent. L'aire de l'Hirondelle de rivage s'étend très loin au Nord et elle niche aussi en Europe, tandis que l'Hirondelle à ailes hérissées se rencontre depuis le Sud du Canada jusqu'en Amérique centrale.

L'Hirondelle bicolore (Tachycineta bicolor) et l'Hirondelle à face blanche (T. thalassina) migrent très tôt, et pour plusieurs leur arrivée annonce la venue du printemps. Les deux sont de couleur bleu-vert iridescent sur le dessus du corps et blanc en dessous. Elles nichent dans une cavité naturelle dans un arbre ou dans un nichoir. La première se rencontre partout au Canada jusqu'à la LIMITE FORESTIÈRE, tandis que la seconde ne se trouve que dans l'Ouest.

L'Hirondelle à front blanc (H. pyrrhonota) et l'Hirondelle rustique sont bleu métallique sur le dessus et brun rouille dessous. Les deux construisent un nid avec des boulettes d'argile dans un endroit à l'abri de la pluie et des eaux de ruissellement. L'Hirondelle à front blanc fait un nid fermé en forme de courge sous un surplomb de falaise ou un avant-toit da bâtiment. À l'origine, l'Hirondelle rustique nichait dans une grotte ou sous un surplomb de falaise, mais elle niche maintenant presque toujours sous un avant-toit ou dans un bâtiment.

Les hirondelles sont de gracieux voiliers. À la fin de l'été, elles se regroupent sur les fils en bordure des routes, souvent plusieurs espèces sont observées ensemble. Quelques semaines plus tard, elles s'envolent vers le Sud et ne reviennent pas au Canada avant sept ou huit mois.


En savoir plus

Liens externes