Sydney Steel Corporation

Confronté à une fermeture socialement inacceptable, le gouvernement forme une SOCIÉTÉ DE LA COURONNE pour garder cette usine en activité. Celle-ci consiste en deux petits hauts-fourneaux et en plusieurs fours à creuset ouvert simples, d'une capacité annuelle d'acier brut d'environ 910 000 t.


Sydney Steel Corporation

 La Sydney Steel Corporation (SYSCO) produit de l'acier à SYDNEY, en Nouvelle-Écosse, depuis 1899, année où la Dominion Iron and Steel Co. crée une aciérie pour exploiter le CHARBON du Cap-Breton et le MINERAI DE FER de Terre-Neuve. La production de rails de chemins de fer commence en 1905. La compagnie change plusieurs fois de propriétaire avant que Hawker-Siddeley en prenne la direction dans les années 60. L'aciérie est exploitée par le gouvernement de la Nouvelle-Écosse depuis 1967.

Confronté à une fermeture socialement inacceptable, le gouvernement forme une SOCIÉTÉ DE LA COURONNE pour garder cette usine en activité. Celle-ci consiste en deux petits hauts-fourneaux et en plusieurs fours à creuset ouvert simples, d'une capacité annuelle d'acier brut d'environ 910 000 t. La faible productivité de l'usine, la demande réduite et les bas prix de ses produits (principalement des rails et de l'acier semi-fini) rendent incertain l'avenir de producteur d'acier de SYSCO, jusqu'à ce que le gouvernement fédéral approuve, en 1987, un financement de 275 millions de dollars pour la modernisation de l'aciérie, comprenant, entre autres, l'installation d'un four électrique à arc. Les pertes continuelles obligent la Nouvelle-Écosse à vendre finalement l'usine à une société chinoise en 1994.