Synchrotron

Un synchrotron est une source lumineuse d'une très haute intensité qui agit comme un microscope géant permettant de voir la matière à la dimension de l'atome.

Synchrotron

Un synchrotron est une source lumineuse d'une très haute intensité qui agit comme un microscope géant permettant de voir la matière à la dimension de l'atome. Le rayonnement synchrotron est des millions de fois plus brillant que la lumière du soleil et des millions de fois plus intense que les rayons X classiques. Le synchrotron utilise de puissants électroaimants et des ondes radioélectriques qui soumettent les électrons à une accélération selon une trajectoire circulaire et à une vitesse avoisinant celle de la lumière. On capte le rayonnement infrarouge, ultraviolet et les rayons X ainsi produits à l'aide d'une source de faisceaux, puis on l'achemine jusqu'à des laboratoires, appelés postes de recherche, où des chercheurs peuvent choisir différentes parties du spectre pour examiner la matière dans son état le plus élémentaire. Il s'agit d'un outil indispensable pour mener des recherches en médecine, biologie, chimie, physique, sciences des matériaux et sciences de l'environnement. L'information obtenue grâce au synchrotron trouve des applications dans une gamme infinie de domaines, notamment la conception de nouveaux médicaments, la fabrication de puces informatiques plus performantes, la mise au point d'implants chirurgicaux plus sécuritaires et l'assainissement des résidus provenant des opérations minières.

La première installation de rayonnement synchrotron au Canada, appelée Centre canadien de rayonnement synchrotron (CCRS), a ouvert officiellement ses portes le 22 octobre 2004, à l' UNIVERSITÉ DE LA SASKATCHEWAN. La construction du synchrotron a coûté 173,5 millions de dollars et celui-ci est abrité dans un bâtiment de la taille d'un stade de football. Il existe plus de 40 sources de rayonnement synchrotron dans le monde. Avant la construction du CCRS, les chercheurs canadiens devaient se rendre dans d'autres pays pour effectuer leurs recherches devant être menées dans une installation de rayonnement synchrotron. Le synchrotron canadien n'a rien à envier aux installations les plus performantes du Japon, des États-Unis et d'Europe, et permettra d'attirer des scientifiques du monde entier. Le Canada est le dernier des pays du G-8 à s'être doté d'une installation synchrotron.