Talbot, Robert

(Jean) Robert Talbot. Violoniste, altiste, pédagogue, administrateur, compositeur (Montmagny, près Québec, 2 décembre 1893 - Québec, 24 août 1954). D.Mus. et D.Mus. h.c. (Laval) 1933. Après un cours de droit à l'Université Laval, il commença ses études musicales avec J.-A.

Talbot, Robert

(Jean) Robert Talbot. Violoniste, altiste, pédagogue, administrateur, compositeur (Montmagny, près Québec, 2 décembre 1893 - Québec, 24 août 1954). D.Mus. et D.Mus. h.c. (Laval) 1933. Après un cours de droit à l'Université Laval, il commença ses études musicales avec J.-A. Gilbert (violon), Berthe Roy et Joseph Vézina. Détenteur des diplômes supérieur (1917) et lauréat (1918) de l'AMQ, il aurait été le premier violoniste à obtenir le brevet d'enseignement de cette institution (1919). En septembre de la même année, il se rendit à New York étudier à l'Institute of Musical Art sous la direction de Franz Kneisel, Albert Stoessel et Louis Svečenski. De retour au pays en 1922, il fit une tournée de concerts dans l'Ouest canadien et devint secr. (1922-35) puis dir. (1932-54) de l'École de musique de l'Université Laval. Il fonda le Quatuor à cordes Schubert (1921), puis un autre qui porta son nom (v. 1924). Il fut aussi prof. d'harmonie et de violon et enseigna notamment à Maurice Blackburn, François Brassard, Gilbert Darisse, Marthe Lapointe et Henri Mercure (Prix d'Europe 1927 pour la composition). De 1924 à 1941, il fut chef d'orchestre de la Société symphonique de Québec (Orchestre symphonique de Québec). Auteur d'articles pour divers journaux et revues ainsi que de traités de théorie musicale, Talbot était membre de la Société française de musicologie (Paris), de la Société internationale de musicologie (Bâle), de la Musical Assn de Londres et, au Québec, de la Commission diocésaine de musique sacrée. Ses oeuvres, toutes inédites, incluent un oratorio, Évangéline ; un drame lyrique, Celle qui voit ; une symphonie; un Poème pour violon et orchestre; un quatuor à cordes; quelques pièces pour orchestre ou orgue ainsi que plusieurs mélodies. Un fonds d'archives est conservé à l'Université Laval.


Lecture supplémentaire

  • 'J.-Robert Talbot,' La Lyre, vol 2, Jan 1924

    'M. J.-Robert Talbot,' Quebec City L'Événement, 14 Apr 1928