Talc

Le talc est un minéral qui contient 31,7 p. 100 d'oxyde de magnésium, 63,5 p. 100 de silice (SiO2), et 4,8 p. 100 d'eau. Le talc est formé par l'altération de la dolomite ou de ROCHES IGNÉES ultrabasiques.

Talc

Le talc est un minéral qui contient 31,7 p. 100 d'oxyde de magnésium, 63,5 p. 100 de silice (SiO2), et 4,8 p. 100 d'eau. Le talc est formé par l'altération de la dolomite ou de ROCHES IGNÉES ultrabasiques. Une réaction typique pour former le talc serait comme suit : 3 dolomites + 4 quartz + 1 eau = 1 talc + 3 calcites + 3 dioxydes de carbone. Dans la nature le talc est blanc, verdâtre ou gris, et soit translucide ou opaque. Il a un aspect gras et est très onctueux au toucher. Il résiste bien à la corrosion et aux intempéries, et possède une faible conductivité électrique. Lorsque broyé et micronisé en une poudre blanche, il est utilisé comme agent de remplissage dans les plastiques, les peintures, le papier, le caoutchouc, les revêtements de toits et les produits pharmaceutiques et cosmétiques. Parce qu'il absorbe facilement l'huile et la graisse il est utilisé comme agent de dérésination de la pâte à papier et comme pigment pour couvrir la surface du papier. Le talc retarde la propagation du feu dans les revêtements de toitures et augmente leur résistance aux intempéries. Dans les céramiques, grâce à son haut point de fusion et à son action comme fondant, il permet de diminuer la température de cuisson et de réduire le temps de cuisson. Il permet également d'obtenir des glaçures non fissurées. Un usage relativement nouveau est dans la clarification des eaux où le talc finement broyé accélère la sédimentation des particules fines qui sont contenues dans l'eau. Le talc est un constituant de la pierre à savon (voir STÉATITE) qui est un minéral utilisé pour faire des sculptures.

Il y a trois mines de talc au Canada, une au Québec et deux en Ontario. En 1997, la production canadienne était d'environ 72 000 tonnes. Les expéditions étaient d'environ 70 000 tonnes, d'une valeur de 14 millions de dollars.