Taranto, Émile

Émile Taranto. Violoniste, professeur (Montréal, 1878 - 27 août 1936). Né de parents italiens, il commença à six ans l'étude du violon avec Frantz Jehin-Prume. En 1894, on le retrouve dans l'OSM de Couture. Il donna aussi à cette époque plusieurs récitals.

Taranto, Émile

Émile Taranto. Violoniste, professeur (Montréal, 1878 - 27 août 1936). Né de parents italiens, il commença à six ans l'étude du violon avec Frantz Jehin-Prume. En 1894, on le retrouve dans l'OSM de Couture. Il donna aussi à cette époque plusieurs récitals. En juin 1903, il se rendit à Bruxelles parfaire sa formation avec Eugène Ysaÿe qui livra ses impressions en octobre de la même année : « Je suis tout à fait satisfait des progrès réalisés par M. Taranto et je crois qu'en prolongeant son séjour d'un an, nous pourrions obtenir un résultat très artistique. J'éprouve à son égard intérêt et affection à la fois. » Il rentra au pays et exécuta (8 avril 1904) le Concerto no 1 de Bruch avec l'OSM de Goulet. De 1904 à 1907, il fut violon solo de cet orchestre et fonda (1904) le Trio Mendelssohn. Il participa aussi aux concerts du Trio Beethoven. En 1907 et en 1914, il effectua des tournées en Europe. Il poursuivit sa carrière de concertiste tout en vouant à l'enseignement une grande partie de son temps, notamment à Villa-Maria, au Mont-Sainte-Marie, aux couvents de Lachine, à l'église Saint-Louis-de-Gonzague et à l'Académie Marie-Rose. Jean Deslauriers, Marthe Lapointe, Annette Lasalle-Leduc et Lucien Sicotte furent ses élèves. On lui doit quelques compositions pour violon dont Danse caprice (MusiCanada, février 1923) et Mouche à feu. En février 1930, à la salle Windsor, il interprétait la Sonate en un mouvement et Romance sur la corde de sol d'Émiliano Renaud avec le compositeur au piano.