Tatamagouche

Tatamagouche, village de la N.-É. incorporé en 1950; pop 752 (recens. 2011), 689 (recens. 2006). Tatamagouche est située sur le DÉTROIT DE NORTHUMBERLAND, à 67 km au nord-ouest de NEW GLASGOW.
Tatamagouche, village de la N.-É. incorporé en 1950; pop 752 (recens. 2011), 689 (recens. 2006). Tatamagouche est située sur le DÉTROIT DE NORTHUMBERLAND, à 67 km au nord-ouest de NEW GLASGOW.


Tatamagouche, village de la N.-É. incorporé en 1950; pop 752 (recens. 2011), 689 (recens. 2006). Tatamagouche est située sur le DÉTROIT DE NORTHUMBERLAND, à 67 km au nord-ouest de NEW GLASGOW. Son nom vient de takamegoochk, mot MICMAC qui signifie grosso modo « endroit où les eaux se rejoignent », décrivant ainsi l'endroit où les rivières French et Waughs se rejoignent. Il est probable que les Acadiens (voir ACADIE) s'y soient établis dès 1710 pour exploiter un gisement de minerai de cuivre. À la Déportation de 1755, les Anglais brûlent le village d'une douzaine de bâtiments. Vers 1771, Joseph Frederick DESBARRES y installe dix-huit familles de Lunenburg sur une concession de 8100 ha dans une vaine tentative d'exploiter un domaine seigneurial, à la manière d'un grand propriétaire terrien anglais. L'industrie de construction navale connaît sa véritable mise en exploitation en 1820 et survit jusqu'à la fin du siècle. Le chemin de fer Intercolonial rejoint Tatamagouche en 1887, mais le service ferroviaire cesse en 1986; les rails sont enlevés en 1989 et l'assiette des rails est aujourd'hui un tronçon du SENTIER TRANSCANADIEN. En 1955, l'Église unie fait construire l'Atlantic Christian Training Centre, renommé plus tard Tatamagouche Centre, et assure son fonctionnement.

De nos jours, Tatamagouche sert de centre de service pour les collectivités côtières. Son économie repose sur la pêche, l'agriculture et, plus récemment, l'industrie touristique. Des activités de loisirs et de sports ainsi qu'un parc de 19 ha le long de la rive panoramique du Northumberland attirent les touristes et les campeurs. Parmi les attractions de Tatamagouche, on retrouve la Creamery, qui est demeurée en exploitation de 1925 à 1992 et qui abrite aujourd'hui un musée, un centre d'archives et un marché public.