Impôt

Un impôt est une contribution obligatoire, imposée par l'État en vertu de son pouvoir législatif, et perçue dans un but d'intérêt public. Le premier impôt connu au Canada remonte à 1650, époque où les habitants de la Nouvelle France devaient payer une taxe à l'exportation de 50 p.

Impôt

Un impôt est une contribution obligatoire, imposée par l'État en vertu de son pouvoir législatif, et perçue dans un but d'intérêt public. Le premier impôt connu au Canada remonte à 1650, époque où les habitants de la Nouvelle France devaient payer une taxe à l'exportation de 50 p. 100 sur toutes les peaux de castor et une autre de 10 p. 100 sur les ceintures en orignal.

De nos jours, les Canadiens sont assujettis à divers impôts. Les gouvernements fédéral et provinciaux perçoivent un impôt sur le revenu des particuliers et des sociétés. La vente de presque tous les biens et services est assujettie à la taxe fédérale, soit la taxe sur les produits et services (TPS). Le gouvernement fédéral prélève aussi une taxe d'accises sur divers produits, tels que l'essence, les produits du tabac, le vin et les bijoux.

Toutes les provinces, sauf l'Alberta, perçoivent une taxe sur les ventes au détail. De plus, les gouvernements provinciaux et les municipalités lèvent un impôt sur les biens immobiliers, que le propriétaire paie chaque année sur une partie de la valeur de ces biens. Les Canadiens sont aussi assujettis à un certain nombre de taxes moins importantes telles que les droits de douane imposés par le gouvernement fédéral sur les biens importés et les taxes d'amusement prélevées par les gouvernements provinciaux et les municipalités.

Les recettes fiscales de tous les ordres de gouvernements confondus, exprimées en pourcentage du produit intérieur brut, ont augmenté au fil des ans. En 1975, par exemple, ces recettes représentaient 31,1 p. 100 du produit intérieur brut et, en 1992, ce pourcentage était passé à 37 p. 100.