Teit, James Alexander

James Alexander Teit, ethnographe (îles Shetland, Écosse, 1864 -- Spences Bridge, C.-B., 30 oct. 1922).

Teit, James Alexander

James Alexander Teit, ethnographe (îles Shetland, Écosse, 1864 -- Spences Bridge, C.-B., 30 oct. 1922). Nous devons en grande partie notre connaissance des cultures traditionnelles des Salish de l'intérieur de la Colombie-Britannique aux descriptions minutieuses rédigées par Teit et aux collections d'artefacts qu'il a réunies pour de grands musées à Ottawa, à New York et à Chicago (voir SALISH DU CONTINENT. Son épouse est originaire d'un village indien thompson situé non loin de Spences Bridge, où il habite. Teit se familiarise avec la langue et la culture thompson, de même qu'avec les langues shuswap et lillooet. En 1895, sa rencontre avec Franz BOAS, qui effectue alors des recherches en Colombie-Britannique, donne une nouvelle impulsion à ses travaux ethnographiques. Par la suite, les deux hommes collaboreront régulièrement. Teit ne se limite pas à la culture et à la mythologie des Salish du continent, mais il écrit aussi sur les traditions de nombreux groupements de la NATION DÉNÉE, installés plus au nord. Il s'intéresse beaucoup aux affaires autochtones et contribue à créer l'Allied Tribes of British Columbia, dont il est le secrétaire. Teit travaille jusqu'à sa mort pour la protection des droits des autochtones, notamment de leurs droits territoriaux.