Temple de la renommée de la crosse canadienne

Ce qui caractérise le Temple de la renommée de la crosse canadienne est qu'il est logé dans un centre communautaire et ouvert aux visites autonomes.

Temple de la renommée de la crosse canadienne

Ce qui caractérise le Temple de la renommée de la crosse canadienne est qu'il est logé dans un centre communautaire et ouvert aux visites autonomes. Il est né d'un mouvement communautaire d'un groupe d'amateurs de CROSSE qui ont décidé, en 1963, que les antécédents historiques de New Westminster dans ce sport en faisaient le lieu idéal pour son temple de la renommée. Avec l'approbation du conseil municipal, le groupe fait des démarches et demande une charte de l'Association canadienne de crosse. Le 12 mai 1967, le Temple de la renommée de la crosse canadienne est inauguré et devient le foyer permanent des trophées nationaux de crosse : la Coupe Mann et la Coupe Minto.

Malgré son maigre budget, le musée peut tout de même donner un bon aperçu de l'histoire de la crosse. Une présentation simple et une approche de visite autonome exigent la participation des visiteurs; ces derniers doivent lire les commentaires, examiner des photos et peut-être est-il préférable de se documenter sur le sport avant la visite. Ceux qui l'auront fait trouveront leur récompense dans des faits anecdotiques intéressants. Par exemple, deux premiers ministres du Canada ont participé activement à ce sport. Pierre TRUDEAU a joué à la crosse au collège Brébeuf en 1936, trois siècles après que Jean de Brébeuf ait fait connaître la pratique de ce sport au pays. Quant à Lester B. PEARSON, il a joué à la crosse extérieure dans l'équipe d'Oxford/Cambridge en 1922, l'année où elle a gagné le tournoi américain.

Deux hommes d'affaires du sud de la Colombie-Britannique, John Manly et Earl LeRoy, ont fabriqué des bâtons de crosse avec le bois d'un pommier sauvage coupé dans la région du lac Pitt, près de Maple Ridge, en Colombie-Britannique. LeRoy a joué à la crosse à New Westminster, et ensuite à Trail, en C.-B. tandis que Manly a fondé une entreprise de construction de bateaux. Aux JEUX OLYMPIQUES de St Louis en 1904 et à ceux de Londres en 1908, la crosse est un sport donnant droit à des médailles. Des équipes canadiennes ont raflé l'or à ces deux occasions : les Shamrocks de Winnipeg en 1904 et les Salmonbellies en 1908. Ce n'est qu'en 1928 que le sport fait une nouvelle apparition aux Jeux olympiques comme sport de démonstration, et encore en 1932 et en 1948. On trouve dans le musée des photos, des vestes et des souvenirs des Jeux olympiques.


En savoir plus