Terence Macartney-Filgate

Pendant qu'il est au Studio B, Macartney-Filgate travaille beaucoup à la réalisation et à la photographie dans la série de films Candid Eye qui fait le portrait de la vie au Canada.

Macartney-Filgate, Terence

Terence Macartney-Filgate

 Terence Macartney-Filgate, réalisateur, producteur, écrivain, directeur photo (Angleterre, 1924). Dans sa jeunesse, pendant la Deuxième Guerre mondiale, Terence Macartney-Filgate sert dans la Royal Air Force (RAF) au Royaume-Uni. Après la guerre, il fréquente l'Université d'Oxford, où il étudie l'économie et la politique pour ensuite occuper divers emplois avant d'immigrer au Canada. Il entre à l'OFFICE NATIONAL DU FILM (ONF) en 1954 pour écrire. Les connaissances techniques acquises dans la RAF lui servent pour écrire les commentaires de films commandités à l'ONF de 1954 à 1957, où il lui arrive aussi d'en réaliser à l'occasion. Il s'associe progressivement à un groupe de réalisateurs (Wolf Koenig, Roman Kroitor, William Greaves, Stanley Jackson, John Spotton) affectés au Studio B, considéré alors comme la section la plus créative de la première structure de production de l'ONF.

Pendant qu'il est au Studio B, Macartney-Filgate travaille beaucoup à la réalisation et à la photographie dans la série de films Candid Eye qui fait le portrait de la vie au Canada. Même si elle est considérée par beaucoup comme la rampe de lancement du « cinéma-vérité » au Canada, les pionniers de cette forme d'art, les réalisateurs Michel Brault et Pierre Perrault de l'ONF, n'ont jamais utilisé ce terme pour décrire leur travail. Ils le trouvent trop prétentieux (issu de l'école française du cinéma). Brault préfère le terme cinéma direct, ou direct-cinema, nom sous lequel il est désigné au Canada anglais et aux États-Unis. L'ONF vend une série de 14 courts-métrages de 30 minutes à la SRC, et Candid Eye (1958-1961) est diffusée. C'est le producteur exécutif Tom DALY qui supervise les réalisateurs, et les films de cinéma direct sont tournés en décor naturel à l'aide d'un nouvel équipement léger et en mettent l'accent sur les événements ordinaires du quotidien.

Macartney-Filgate réalise sept des quatorze films : The Days before Christmas (1958; v.f. Bientôt Noël, réalisé avec Stanley Jackson et Wolf Koenig), Blood and Fire (1958), Pilgrimage (1958; v.f. Les Pèlerins à l'Oratoire), Police (1958, photographié aussi avec Koenig), The Back-Breaking Leaf (1959; v.f. La feuille qui brise les reins, tourné encore avec Koenig), End of the Line (1959, tourné avec Georges Dufaux) et Cars in Your Life (1960). Il partage aussi avec Koenig le mérite de la direction photo dans Memory of Summer (1958), Country Threshing (1958; v.f. Jour de battage) et peut-être les plus célèbres de la série, Glenn Gould: On the Record et Glenn Gould: Off the Record (1959).

Des divergences d'idées amènent Macartney-Filgate à quitter l'ONF en 1960 pour travailler en indépendant aux États-Unis, où il entre chez Robert Drew Associates, dont les membres comprennent les documentaristes d'avant-garde Richard Leacock, D.A. Pennebaker et Albert Maysles. En 1960, ce groupe produit trois films pour Time-Life Broadcast : Yanqui, No!, Eddie (On the Pole) et Primary. Ce dernier en particulier, un documentaire qui fait date, sur la campagne aux primaires démocrates dans l'État du Wisconsin entre les sénateurs John F. Kennedy et Hubert H. Humphrey, définit le style américain du cinéma direct. Macartney-Filgate remporte un prix Peabody (le prix de l'institution pour l'éducation télévisée) pour son documentaire de 1964, Changing World: South African Essay.

En 1963, pour le producteur Robert Hughes, Macartney-Filgate termine, après le départ de la réalisatrice Shirley Clarke, qui l'avait commencé, le documentaire Robert Frost: A Lover's Quarrel with the World. Clark prétend ensuite qu'elle en a été la seule réalisatrice de sorte que le travail de Macartney-Filgate n'est pas reconnu lorsque le film remporte un Oscar. Il revient brièvement à l'ONF pour travailler à la série Lewis Mumford on the City (1963; v.f. La Cité idéale (d'après Lewis Mumford). Mumford était un théoricien américain de premier rang en croissance urbaine et l'auteur du succès de librairie The City in History (1961; v.f. La cité à travers l'Histoire). Macartney-Filgate coréalise quatre des six films. À New York, il travaille avec le réalisateur William Greaves (qui a déjà travaillé à la série Candid Eye) et réalise quelques téléfilms sur des écrivains tels que Harold Pinter, Vladimir Nabokov, Marshall McLuhan et Henry David Thoreau, avant de devenir pigiste et de revenir travailler au Canada pour la SRC et l'ONF.

Pour l'ONF, il fait The Hottest Show on Earth (1977), un film court d'action et d'animation réalisé avec Wolf Koenig et Derek Lamb (qui gagne le prix du meilleur documentaire court au Palmarès du cinéma canadien). Il réalise aussi des documentaires importants pour la SRC, notamment Lucy Maud Montgomery: The Road to Green Gables (1975), Grenfell of Labrador: The Great Adventure (1977) et Fields of Endless Day (1978). Ses deux films les plus achevés de cette période sont peut-être ceux qu'il a faits pour la SRC : Dieppe 1942 (1979), coécrit avec l'auteur Timothy FINDLEY et en nomination pour sept PRIX GÉNIE, et Timothy Findley: Anatomy of a Writer (1992), lauréat du prix Donald BRITTAIN décerné à la meilleure émission documentaire sociale/politique aux PRIX GÉMEAUX 1993.

En 1995, il réalise pour l'ONF Canada Remembers, une série de trois films sur la participation du Canada à la Deuxième Guerre mondiale et, en 2007, il termine Raising Valhalla, un documentaire télévisé sur l'inauguration d'une nouvelle scène conçue expressément pour l'opéra, le Four Seasons Centre for the Performing Arts au centre-ville de Toronto, et sa production de la trilogie complète L'Anneau de Wagner.

Terence Macartney-Filgate a réalisé, écrit, produit ou photographié plus de 100 films dans sa longue carrière.