Terrebonne

Le Vieux-Terrebonne est un véritable trésor du patrimoine.

Terrebonne

Terrebonne

Terrebonne, ville du Qc, pop. 80 531 (recens. 2001), 42 214 (recens. 1996), 39 700 (recens 1991); superf. 154,41 km2. Elle est constituée en 2001 lors de la fusion des anciennes villes de LACHENAIE, LA PLAINE et Terrebonne. Les origines de Terrebonne remontent à 1853 et elle a été constituée en tant que ville en 1860 et reconstituée en 1985 à la suite de la fusion de la ville de Terrebonne, datant de 1860, avec la municipalité de Saint-Louis-de-Terrebonne, fondée en 1855. La ville est située à 12 km environ au nord-est de MONTRÉAL sur la rive Nord de la rivière des Mille-Îles, de l'autre côté de LAVAL. Le nom Terrebonne remonte à la seigneurie originale de Terrebonne, concédée à André Daulier Deslandes (1653-1715) en 1673. Le nom de la paroisse de Saint-Louis rappelle Louis Lepage de Sainte-Claire (1690-1762), ce curé et seigneur qui a construit le premier manoir (1735) ainsi que la première scierie et le premier moulin à broyer le grain de Terrebonne.

Le Vieux-Terrebonne est un véritable trésor du patrimoine. Les édifices et les points d'intérêt historiques du centre du vieux village ainsi que le complexe restauré de l'Île des Moulins, datant du XIXe siècle et construit sur les eaux jaillissantes de la rivière des Mille-Îles, directement sur l'ancienne rive, rappellent le rôle de la Compagnie du Nord-Ouest dans l'histoire de Terrebonne. La boulangerie (1803), le moulin à broyer le grain (1846), le bureau seigneurial (1850), le moulin à carder (1850) et la scierie (1804) de l'Île des Moulins sont des rappels du début de l'ère préindustrielle canadienne. La constitution de Terrebonne en tant que ville dès 1860 témoigne de son importance dans la seconde moitié du XIXe siècle. De 1986 à 1996, Terrebonne connaît une forte croissance économique et elle devient un centre manufacturier. Les principaux secteurs d'emploi industriel sont les produits métalliques, les plastiques et les meubles.


Liens externes