The Diamonds

The Diamonds. Quatuor vocal rock and roll formé au début de 1953, à l'Université de Toronto, par le baryton Phil Levitt (9 juil. 1935), le premier baryton Stan Fisher, le ténor Ted Kowalski (16 mai 1931--8 août 2010) et la basse Bill Reed (11 janv. 1936--22 oct. 2004).
The Diamonds. Quatuor vocal rock and roll formé au début de 1953, à l'Université de Toronto, par le baryton Phil Levitt (9 juil. 1935), le premier baryton Stan Fisher, le ténor Ted Kowalski (16 mai 1931--8 août 2010) et la basse Bill Reed (11 janv. 1936--22 oct. 2004).


The Diamonds

The Diamonds. Quatuor vocal rock and roll formé au début de 1953, à l'Université de Toronto, par le baryton Phil Levitt (9 juil. 1935), le premier baryton Stan Fisher, le ténor Ted Kowalski (16 mai 1931--8 août 2010) et la basse Bill Reed (11 janv. 1936--22 oct. 2004). Le groupe fait la connaissance de Dave Somerville (Guelph, Ont., 2 oct. 1933) à la SRC à l'occasion de l'audition de l'émission « Pick the Stars ». Somerville est conseiller du quatuor et devient chanteur principal du groupe après le départ de Fisher.

Suite à son passage à Arthur Godfrey's Talent Scouts, une émission de variétés américaine, le groupe signe un contrat à court terme avec Coral Records, et plus tard avec Mercury Records. De 1955 à 1961, les Diamonds enregistrent trois albums et au cours des années suivantes, lancent plusieurs albums de compilation. Ils enregistrent 65 singles, dont trois certifiés disque d'or : « Little Darlin » (1957), « Silhouettes » (1957), et « The Stroll » (1958), qui crée un engouement pour la danse du même nom.

Mike Douglas remplace le baryton Phil Levitt en 1957.

Comme les Crew-Cuts, les Diamonds enregistrent plusieurs versions de chanson de rhythm and blues déjà enregistrées par d'autres. « Little Darlin » (enregistrée précédemment par le groupe The Gladiolas) et « The Stroll » occupent respectivement la sixième et la trentième position des singles les plus populaires de 1957 et 1958 de la liste du magazine hebdomadaire américain Cashbox. L'anthologie Solid Gold Rock 'n' Roll (2-Mer 61371/2) contient quelques-uns des succès du groupe.

Les 45 tours « Little Darlin » et « Where Mary Go » font partie de la trame musicale du film The Big Beat (1958). Les Diamonds enregistrent également les chansons titres des films Kathy O' (1958) et The Horizontal Lieutenant (1962).

En 1958, le ténor Ted Kowalski est remplacé par Evan Fisher, et la basse Bill Reed, par John Felten. En 1961, Jim Malone remplace Dave Somerville. Malgré tous ces changements d'effectifs, les Diamonds continuent à se produire en spectacle dans des boîtes de nuit aux États-Unis et au Canada.

Les membres originaux des Diamonds, ainsi que les Crew Cuts et les Four Lads, reçoivent le Juno Award pour l'ensemble de leurs réalisations en 1984. En 2000 et en 2004, les quatre membres originaux attirent l'attention de la scène américaine lors de leur prestation dans le cadre des productions de la chaîne PBS Doo-Wop 51 et Magic Moments -The Best Of '50s Pop .

Les Diamonds sont intronisés au Vocal Group Hall of Fame (temple de la renommée des ensembles vocaux) en 2004 et au Doo-Wop Hall of Fame (temple de la renommée du doo-wop) en 2006, les deux aux États-Unis.

Bibliographie

Liam LACEY, « Canada's kings of doo-wop », Globe and Mail (Toronto, 1er déc. 1984).


Lecture supplémentaire

  • Lacey, Liam. "Canada's kings of doo-wop," Toronto Globe and Mail, 1 Dec 1984

//