The Good Brothers

The Good Brothers. Groupe country de Richmond Hill, près de Toronto, formé en 1969 comme un groupe country-folk baptisé James and the Good Brothers par le guitariste James Ackroyd et les jumeaux Bruce et Brian Good (Toronto, 27 janvier 1946, respectivement autoharpiste et guitariste).

The Good Brothers

The Good Brothers. Groupe country de Richmond Hill, près de Toronto, formé en 1969 comme un groupe country-folk baptisé James and the Good Brothers par le guitariste James Ackroyd et les jumeaux Bruce et Brian Good (Toronto, 27 janvier 1946, respectivement autoharpiste et guitariste). En 1970, le trio traversa le Canada en compagnie du Festival Express et enregistra son premier micr. à San Francisco. En 1972, Larry Good (banjoïste; Newmarket, Ont., 25 janvier 1952) remplaça Ackroyd. Les trois frères firent leurs débuts ensemble la même année au Riverboat, et ils poursuivirent leur collaboration, accompagnés par plusieurs musiciens, jusqu'au départ de Larry en 1991. Ce dernier eut pour successeur le fils de Bruce, Davis (Richmond Hill, 10 avril 1968), qui avait déjà fait fonction de premier guitariste du groupe. Au fil des ans, les sidemen des frères Good ont inclus également les violoneux John (J.P.) Allen et Carl Keys de même que les guitaristes Red Shea, Danny McBride et Pat Rush. Après s'être spécialisés dans le bluegrass dans un premier temps, les « Goods » adoptèrent un style country-rock un peu en avance sur l'époque qui les coinça entre deux publics. Néanmoins, ils remportèrent en 1976 un Big Country Award pour interprétation exceptionnelle (catégorie groupes) et, en 1977, ils gagnèrent le premier de huit prix Juno consécutifs comme groupe country de l'année; ces prix reflétaient en partie le succès de chansons telles que « That's the Kind of Man I Am » et « Midnight Flight » (1976), « Homemade Wine » (1977), « Truck Driver's Girl » (1978) et « Some Kind of Woman » (1979) chez RCA, et « Brown Eyed Girl » (1980-81) et « Summertime » (1982) chez Solid Gold. Plusieurs grands succès suivirent sur étiquette Savannah : « Better Off Alone » (1987), « Gone So Long » et « You Won't Fool This Fool » (1988), « Live Fast, Love Hard, Die Young » et « She Told Me So » (1990), ainsi que « We Don't Always See Eye to Eye » (1991). Le double album The Good Brothers Live s'est vendu à plus de 50 000 exemplaires au Canada.

Les Goods, connus pour leur comportement spectaculaire sur scène, ont délaissé les bars et les écoles secondaires de la région de Toronto pour un circuit de concerts national incluant, à la fin des années 1970, Massey Hall, le CNA et Hamilton Place. Toutefois, ils ont donné la majorité de leurs spectacles dans les clubs et les centres communautaires ainsi qu'aux festivals et aux foires d'un bout à l'autre du Canada, au rythme de 150 par année. Les frères Good se sont produits au Troubadour, à Los Angeles, en 1976, ils ont fait une tournée aux États-Unis vers 1980 avec Gordon Lightfoot, et ils ont fait quelques apparitions par la suite à New York (notamment au Lone Star Café dans les années 1980) et à Nashville. Ils se sont produits en Tchécoslovaquie en 1985 et ils avaient fait quatre autres tournées européennes en 1991, remportant un succès particulièrement marqué en Hollande.


Lecture supplémentaire

  • Kirkland, Bruce. 'The Good Brothers make good, good, good music,' Toronto Star, 4 May 1974

    Batten, Jack. 'Rustic soul,' The Canadian, 7 Jan 1978

    McGuirk, Henry. 'The Good Brothers: the best is yet to come!!' CMN, vol 8, Jul 1987

    Delaney, Larry. 'The Good Brothers,' CMN, vol 11, May 1990