The Happy Gang

The Happy Gang. Troupe de variétés musicales qui se produisit de 1937 à 1959, du lundi au vendredi à l'heure du déjeuner, à une émission du même nom à la radio anglaise de la SRC.

The Happy Gang

The Happy Gang. Troupe de variétés musicales qui se produisit de 1937 à 1959, du lundi au vendredi à l'heure du déjeuner, à une émission du même nom à la radio anglaise de la SRC. La série débuta le 14 juin 1937 à la station CRCT (affiliée à la SRC de Toronto), passa 4 mois plus tard au réseau de la SRC et se poursuivit durant 22 ans, totalisant presque 4900 émissions. Au cours de ses premières années, elle fut entendue quotidiennement par quelque deux millions de Canadiens et radiodiffusée durant un certain temps aux É.-U. par le réseau MBS. Cette troupe servit de modèle à l'émission « Les Joyeux Troubadours », entendue au Québec de 1941 à 1977.

The Happy Gang fut mise sur pied par le chanteur et pianiste Bert Pearl (Winnipeg, 2 février 1913 - Los Angeles, 17 juin 1986) qui avait joué dans des orchestres de la SRC sous la direction de Jack Arthur, Percy Faith et Geoffrey Waddington. Pour les premières émissions, Pearl réunit le trompettiste Robert Farnon, le violoniste Blain Mathé, l'organiste de cinéma Kathleen Stokes (Thorold, Ont., 22 mars 1894 - Toronto, 14 décembre 1979) et l'annonceur Herb May. Le chanteur et accordéoniste Eddie Allen (Toronto, 1920) se joignit au groupe en 1938. Alors que Mathé, Stokes et Allen demeurèrent avec la troupe tout au long de son histoire, Farnon quitta l'émission en 1943 et Pearl déménagea en Californie en 1955. D'autres instrumentistes furent membres de l'équipe à des périodes diverses : le trompettiste Bobby Gimby de 1943 jusqu'en avril 1959; le saxophoniste-clarinettiste Cliff McKay de 1943 à 1952 et de nouveau à partir d'avril 1959, alors qu'il succéda à Gimby; le claviériste Jimmy Namaro de 1943 à 1959; le contrebassiste Joe Niosi de 1949 à 1959; l'organiste Lou Snider de 1948 à 1951; le pianiste Lloyd Edwards de 1950 à 1959; le saxophoniste-clarinettiste Bert Niosi de 1952 à 1959. L'accordéoniste Les Foster s'y ajouta lorsque Allen succéda à Pearl comme animateur de l'émission en 1955. Les annonceurs furent Herb May (jusqu'en 1938), Hugh Bartlett (1938-52) et Barry Wood (1952-59); les réalisateurs, George Temple (1937-56) et Ken Dalziel (1956-59).

L'émission se déroulait selon une formule rigide, débutant par des coups frappés à une porte, suivis de la demande de Pearl « Qui est là? », de la réponse collective « C'est la Happy Gang! » et de l'invitation de Pearl, « Bien, entrez, voyons! ». Le groupe chantait alors l'indicatif « Keep Happy with the Happy Gang », écrit par Pearl. Le programme regroupait des sketches satiriques, des numéros de comédie et une variété de pièces musicales : arrangements pour violon de mélodies classiques et traditionnelles joués par Mathé, des pièces tirées du répertoire de l'orgue de cinéma jouées par Stokes, ainsi que des ballades ou des chansons légères chantées par Allen ou Pearl et des chansons patriotiques ou vaudevillesques interprétées par la troupe. L'émission était placée sous le signe d'une bonne humeur trépidante et bouffonne, animée par un enthousiasme sans prétention, rarement solennelle sauf, à l'occasion, durant le solo classique ou une chanson patriotique particulièrement sérieuse. Parmi les chansons les plus familières à l'auditoire de la Happy Gang figuraient « Shut the Door » et « You'll Get Used to It ». « There'll Always Be an England » fut chantée quotidiennement durant la Deuxième Guerre mondiale.

The Happy Gang se produisit surtout devant des auditoires en studio à Toronto mais effectua aussi des tournées au Canada en 1947 et 1951. La troupe fit ses débuts à la télévision le 9 mai 1956 à l'émission de la SRC « Cross-Canada Hit Parade » mais n'utilisa pas ce média par la suite. RCA Victor lança plusieurs enregistrements de la troupe et Gordon V. Thompson publia deux recueils, l'un de chansons de guerre, l'autre de chansons comiques. Seize ans après la dernière émission régulière (5 juin 1959), Billy O'Connor réunit la Happy Gang pour deux concerts à la CNE, le 28 août 1975. Chaque concert attira environ 15 000 personnes et fut radiodiffusé par la SRC. O'Connor réunit la troupe une deuxième fois pour une brève tournée dans l'Ouest canadien pendant l'été 1978.


Lecture supplémentaire

  • Frayne, Trent. 'Liberty profile: Bert Pearl,' Liberty, 13 Oct 1945

    Brown, Bill. 'The Happy Gang steps out,' Montreal Standard, Sep 1949

    Callwood, June. 'The not-so-Happy Gang,' Maclean's, 1 Feb 1950

    'The Happy Gang: will its first reunion become an annual event?' CanComp, 104, Oct 1975