The Makers of Canada

The Makers of Canada est une série d'ouvrages proposant une histoire du Canada inspirée par d'éminents personnages historiques.

The Makers of Canada est une série d'ouvrages proposant une histoire du Canada inspirée par d'éminents personnages historiques. La série originale compte 20 volumes parus de 1903 à 1908, pourvue d'index en 1911 et suivie du 21e volume en 1916. George M. Morang de Toronto en assure l'édition, sous la direction du poète Duncan Campbell Scott et du professeur O. Pelham Edgar de Victoria College. Un troisième directeur, William Dawson LeSueur, les rejoint plus tard à titre de consultant. Encouragé par le succès commercial phénoménal de la première série, Morang fait paraître en 1910 deux éditions en 11 volumes moins coûteuses. En particulier, John Graves Simcoe de Scott, acclamé pour sa prose brillante, Lord Sydenham d'Adam Shortt et Sir Frederick Haldimand de Jean Newton McIlwraith ont tous, vu leur caractère érudit, valu aux auteurs respectifs maints éloges. N'empêche que la série elle-même est jugée défectueuse en raison de son orientation manifestement whig. Cette orientation partisane ressort notamment du choix des sujets ou encore de la biographie de William Lyon Mackenzie, des membres de sa famille et, en particulier W.L. Mackenzie King, son petit-fils, qui se plaint des propos trop critiques de LeSueur. Objet de cinq poursuites judiciaires controversées de 1908 à 1913, rejeté par Morang et interdit, le manuscrit de LeSueur ne paraît qu'en 1979 dans le cadre de la Carleton Library Series.

En 1926, la Oxford University Press publie une édition en 12 volumes de The Makers of Canada sous la direction de l'historien W.L. Grant. Plusieurs volumes sont abandonnés, d'autres font l'objet d'une refonte complète et le reste est soigneusement révisé et mis à jour. Sir Wilfrid Laurier and the Liberal Party: A Political History, l'ouvrage de sir John Willison publié à l'origine par Morang en 1903 et jugé la quintessence en biographie politique, constitue un ajout notable à cette nouvelle édition. Détentrice actuelle des droits d'édition, la University of Toronto Press en a réédité plusieurs volumes.


En savoir plus // Duncan Campbell Scott