The Wreck of the Julie Plante

« The Wreck of the Julie Plante ». Poème en dialecte de W.H. Drummond, paru en 1897 dans The Habitant and Other Poems avec le sous-titre « A Legend of Lac St. Pierre ». Dans la biographie inédite de son mari, May Harvey Drummond situe la composition de ce texte vers 1879.

« The Wreck of the Julie Plante ». Poème en dialecte de W.H. Drummond, paru en 1897 dans The Habitant and Other Poems avec le sous-titre « A Legend of Lac St. Pierre ». Dans la biographie inédite de son mari, May Harvey Drummond situe la composition de ce texte vers 1879. Dans les années qui suivirent, le poème se répandit de bouche à oreille, et une version parut dans Winnipeg Siftings en septembre 1886. Sous forme de chanson, les paroles (avec variantes) et la musique (d'origine inconnue) figurèrent dans The McGill University Song Book en 1896. Les folkloristes l'ont retracée jusque dans des régions éloignées. Des bûcherons itinérants la répandirent un peu partout dans des camps de bûcherons. Franz Rickaby en inclut un fragment dans Ballads and Songs of the Shanty-Boy (Cambridge, Mass. 1926), précisant que le chanteur, originaire de l'est de l'Ontario, l'avait décrite comme une « chanson <canuck> très populaire chez les gars de chantiers canadiens-français ». Le collecteur américain E.C. Beck (Songs of the Michigan Lumberjacks, Ann Arbor, Mich. 1948) l'entendit chanter par au moins neuf bûcherons différents dans le Michigan et le Wisconsin, certaines versions utilisant « Lak San Clair » (entre le lac Érié et le lac Huron) au lieu de « Lac St. Pierre » (élargissement du fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec). Deux des mélodies publiées sont d'origine folklorique. La mélodie utilisée dans Folk Songs of Canada de Fowke-Johnston (Waterloo 1954) est de Rickaby; celle du McGill University Song Book ressemble à celle chantée au Manitoba par le révérend C.W. Gordon (« Ralph Connor ») qui desservit des missions dans l'ouest canadien dès 1885. Le poème fut aussi mis en musique par H.H. Godfrey (1899), Herbert Spencer (Delmar 1907) et Geoffrey O'Hara (Ditson 1920) dans des versions pour choeur et pour soliste.


Music of
The Wreck of the Julie Plante

Lecture supplémentaire

  • Drummond, May Harvey. 'A Biography of the Canadian Poet, Dr. William Henry Drummond'. Ms, P.J. Thomas Collection.