Thompson, Thomas Phillips



Thompson, Phillips
Pendant les années 1880, Thompson favorise l'adoption d'attitudes radicales envers la société capitaliste et industrielle et devient le porte-parole des chevaliers du Travail (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada/C-38581).

Thompson, Thomas Phillips

 Thomas Phillips Thompson, journaliste, intellectuel socialiste (Newcastle-upon-Tyne, Angl., 25 nov. 1843 -- Oakville, Ont., 20 mai 1933). Sous le pseudonyme de Jimuel Briggs, Thompson écrit des satires politiques dans les journaux de St. Catharines et de Toronto et, en 1874, il lance The National, un hebdomadaire de commentaires sur la politique. Après quelques années vécues aux États-Unis, il reprend, en 1879, son travail de rédaction d'éditoriaux pour les journaux de Toronto, dont le dynamique News. Au cours des années 1880, il favorise l'adoption d'attitudes radicales envers la société capitaliste et industrielle naissante et se fait porte-parole des CHEVALIERS DU TRAVAIL. En 1887, il publie une critique très bien articulée en faveur du mouvement ouvrier, The Politics of Labor (réimprimée en 1975). La vie éphémère de son nouvel hebdomadaire radical, Labor Advocate (1890-1891), ne décourage pas ce pionnier du socialisme canadien. Il continue à discourir et à écrire pour le nouveau mouvement socialiste jusque dans les années 20.