Tom Cochrane and Red Rider

Tom Cochrane and Red Rider. Groupe rock de Toronto, actif de 1976 à 1990. Formé par le guitariste Ken Greer et quelques autres, il se produit d'abord dans des boîtes torontoises comme l'El Mocambo. En 1977, Tom Cochrane (chanteur, auteur-compositeur, guitariste; Lynn Lake, Man., 14 mai 1953; D. Mus.

Tom Cochrane and Red Rider

Tom Cochrane and Red Rider. Groupe rock de Toronto, actif de 1976 à 1990. Formé par le guitariste Ken Greer et quelques autres, il se produit d'abord dans des boîtes torontoises comme l'El Mocambo. En 1977, Tom Cochrane (chanteur, auteur-compositeur, guitariste; Lynn Lake, Man., 14 mai 1953; D. Mus. (Brandon) 2005) se joint au groupe. Il a déjà enregistré un album, Hang on to Your Resistance (1974, Daffodil DAF-10043), et il se révèle bientôt l'homme fort de Red Rider. Digne héritier du folk moderne, Cochrane écrit avec aisance des chansons empreintes de réflexion sociale. C'est là que réside l'identité d'un groupe déjà caractérisé par son style profondément expressif.

Chez Capitol, la formation enregistre quatre albums de 1980 à 1984 : Don't Fight It (ST-12028), As Far As Siam (ST-12145), Neruda (ST-12226) et Breaking Curfew (ST-12317). Tom Cochrane and Red Rider (ST-12484) suit en 1986. En 1988 paraît Victory Day (C1-26570), l'album le plus vendu (plus de 150 000 exemplaires). On y trouve les tubes canadiens « Big League » (8e position au top 100 du Billboard américain) et « Good Times ». Red Rider connaît aussi du succès avec « White Hot » (1980, 16e position du Billboard), « Lunatic Fringe » (1981), « Human Race » (1983) et « Boy Inside The Man » (1986). Tous ces titres figurent sur le dernier album du groupe, The Symphony Sessions (C1-26574), enregistré en concert avec l'Orchestre symphonique d'Edmonton (1989).

En tournée, le groupe se produit au Canada dans des boîtes et des petites salles de concert. « Lunatic Fringe » est apprécié aux États-Unis, Red Rider va y jouer en première partie des Kinks, de REO Speedwagon, de Pat Benatar et d'autres artistes (début des années 1980). En 1989, le groupe effectue une tournée en Allemagne. Cochrane et Greer (Toronto, 25 juillet 1954) sont les deux piliers d'une formation qui voit défiler plusieurs autres musiciens, dont les claviéristes Peter Boynton, Steve Sexton et John Webster, les bassistes Jeff Jones et Ken « Spider » Sinnaeve, et les batteurs Rob Baker, Graham Broad et Randall Coryell. Durant cette période de changement fréquent de musiciens, le groupe est renommé Tom Cochrane and Red Rider (1986).

En 1987, Tom Cochrane and Red Rider reçoit le prix Juno du groupe de l'année et, en 1989, Cochrane remporte le Juno du compositeur de l'année en tant qu'artiste solo.

Le groupe se sépare en 1990. Cochrane poursuit sa carrière solo en enregistrant Mad Mad World (Capitol 97723) en 1991. Pour cet album, il s'inspire, entre autres, d'un voyage en Afrique avec World Vision (couvert dans une émission spéciale présentée au réseau anglophone de MusiquePlus). L'album, qui contient plusieurs chansons à succès dont « Life is a Highway », est vendu à plus de 600 000 exemplaires au Canada en neuf mois. Cochrane est à cette époque un des seuls musiciens canadiens à produire un album certifié diamant (1 million d'exemplaires). Les ventes d'albums de Red Rider aux États-Unis atteignent de 60 000 à 70 000 exemplaires en moyenne (bien en dessous de la certification « or », qui est de 500 000 albums), mais Mad Mad World et le single « Life is a Highway » deviennent disques d'or aux États-Unis en 1992. Cette chanson demeure au sommet du palmarès canadien pendant six semaines et atteint la sixième position au Billboard Hot 100 américain. L'album No Regrets atteint la douzième place au palmarès canadien. Cochrane reçoit quatre prix Juno en 1992 dans les catégories album, chanson, interprète et compositeur de l'année, en plus de recevoir deux prix SOCAN et un prix de l'American Society of Composers, Authors and Publishers (ASCAP).

Puis sortent Ragged Ass Road (1995), avec « Dreamer's Dream » et « Crawl », Songs of a Circling Spirit (1997, qui comprend « Good Man Feeling Bad »), et X-Ray Sierra (1998, qui comprend « I Wonder »). Cochrane et Red Rider collaborent à nouveau pendant une courte période au cours de laquelle ils produisent la compilation Trapeze (2002) qui contient d'anciennes chansons de Red Rider et des chansons de Cochrane, ainsi que deux nouveaux titres, « Pictures from the Edge » et « Just Like Ali ». En 2003, Cochrane est intronisé au Panthéon de la musique canadienne et participe à l'émission spéciale de Noël pour les Forces canadiennes en Afghanistan. Lors de la cérémonie du Canadian Music Industry Awards de 2005, Cochrane est honoré pour sa contribution aux œuvres humanitaires (aux côtés de sa femme Kathleen), dont un concert-bénéfice présenté à la télévision anglophone de la SRC pour les victimes du tsunami de 2004. Plusieurs anciens membres du groupe de Cochrane, dont Greer et Jones, jouent sur l'album No Stranger (2006) qui contient « Didn't Mean » et la pièce inspirée de l'Afghanistan « Rough and Tumble ». En 2007, Cochrane est fait colonel honoraire des « Nighthawks » de l'escadron d'appui tactique de l'Aviation canadienne et membre de l'Ordre du Canada en 2008.

Discographie

Hang on to Your Resistance : Cochrane (1974)

Don't Fight It : Red Rider (1979)

As Far as Siam : Red Rider (1981)

Neruda : Red Rider (1983)

Breaking Curfew : Red Rider (1984)

Tom Cochrane & Red Rider : Cochrane avec Red Rider (1986)

Over 60 Minutes with Red Rider : Red Rider anthology (1987)

Victory Day : Cochrane avec Red Rider (1988)

The Symphony Sessions : Cochrane avec Red Rider (1989)

Mad Mad World : Cochrane (1991)

Ashes to Diamonds : Red Rider et Cochrane (1993)

Ragged Ass Road : Cochrane (1995)

Songs of a Circling Spirit : Cochrane (1997)

X-Ray Sierra : Cochrane (1998)

Trapeze : Red Rider and Cochrane (2002)

No Stranger : Cochrane (2006)

Bibliographie

Alan NIESTER, « I'm just snapping a musical picture », Globe and Mail (Toronto, 11 avril 1983).

Bill REYNOLDS, « Victory Day for Tom Cochrane », CanMus, X (oct. 1988).

Mitch POTTER, « Cochrane staying true to Everyman », Toronto Star (17 févr. 1989).

Peter HOWELL, « Life is a highway for rock 'n' roll hobo », ibid. (22 nov. 1991).

Larry LEBLANC, « Cochrane rides 'Highway' into States », Billboard, vol. 104 no 26 (27 juin 1992).

Karen BLISS, « Tom Cochrane's sacred trust: Canadian vet returns with 'No Stranger' after eight years », Canadian Musician, vol. 28 no 6 (nov.-déc. 2006).


Lecture supplémentaire

  • Niester, Alan. "I'm just snapping a musical picture," Toronto Globe and Mail, 11 Apr 1983

    Reynolds, Bill. "Victory Day for Tom Cochrane," Canadian Musician, vol 10, Oct 1988

    Potter, Mitch. "Cochrane staying true to Everyman," Toronto Star, 17 Feb 1989

    Howell, Peter. "Life is a highway for rock 'n' roll hobo," Toronto Star, 22 Nov 1991

    LeBlanc, Larry. "Cochrane rides 'Highway' into States," Billboard, vol 104 no 26, 27 June 1992

    Bliss, Karen. "Tom Cochrane's sacred trust: Canadian vet returns with 'No Stranger' after eight years," Canadian Musician, vol 28 no 6, Nov-Dec. 2006

Liens externes