Toronto (groupe)

Groupe de hard rock aux influences punk glam et à l’image rebelle, Toronto est reconnu pour ses concerts crus et le style vocal énergique de sa chanteuse, Annie « Holly » Woods.

Toronto (groupe)

Groupe de hard rock aux influences punk glam et à l’image rebelle, Toronto est reconnu pour ses concerts crus et le style vocal énergique de sa chanteuse, Annie « Holly » Woods. Souvent comparé à Pat Benatar et à Heart, le groupe de musique Toronto est actif entre 1979 et 1984 et récolte au fil du temps six succès au palmarès canadien des 40 meilleures chansons et quatre albums platine au Canada.

Formation

Toronto voit le jour dans la ville du même nom en 1979 lorsque Annie « Holly » Woods, originaire de San Francisco, y rencontre les guitaristes Bryan Allen et Sheron Alton, et le claviériste new-yorkais Scott Kreyer. Le bassiste Nick Costello et le batteur Jimmy Fox, tous deux aussi originaires de New York, se joignent au groupe peu après pour en former l’alignement d’origine.

Succès des années 1980

Toronto se forge vite une solide réputation de groupe dynamique en concert et signe dès 1979 un contrat avec l’étiquette Solid Gold Records. Leur premier album, Lookin’ for Trouble, paraît en 1980. Produit par Bill Henderson, originaire de Chilliwack, et Brian MacLeod, le disque se certifie platine au Canada et comprend le succès « Even the Score ». En 1981, Toronto est sélectionné aux prix Juno dans la catégorie du meilleur nouveau groupe et sort un deuxième album certifié platine, Head On, qui est produit par Terry Brown, réalisateur de Rush.

En 1982, Jimmy Fox et Nick Costello quittent le groupe et sont remplacés par Barry Connors et Gary LaLonde respectivement. Le troisième album du groupe, Get It on Credit (1982), se certifie aussi platine grâce au succès des chansons « Start Tellin’ the Truth », qui entre parmi les 20 meilleures chansons canadiennes, et « Your Daddy Don’t Know ». Cette dernière connaît un succès monstre : elle se classe au cinquième rang du palmarès canadien et se hisse à la 77e position du Billboard Hot 100, et vaut à Toronto une nomination aux prix Juno pour la chanson de l’année.

Une chanson est enregistrée, avec Jim Vallance, lors des sessions de l’album Get It on Credit, mais n’est pas incluse sur le disque : « What About Love », écrite par Bryan Allen et Sheron Alton, qui sont en couple à l’époque et qui se marient plus tard. La chanson est ensuite enregistrée et lancée par le groupe américain Heart, et devient un succès planétaire, se classant à la 10e position du Billboard Hot 100 et au 14e rang du palmarès britannique.

Pour l’album Girls’ Night Out (1983), certifié platine au Canada, le bassiste Mike Gingrich remplace Gary LaLonde, qui quitte le groupe pour se joindre à Honeymoon Suite. « All I Need » et « Ready to Make Up » se hissent parmi les 40 meilleures chansons canadiennes, et la chanson « Girls Night Out » se mérite une 14e position. Toronto fait une tournée à guichet fermé partout au Canada, mais des différends opposent certains membres du groupe. Bryan Allen, Sheron Alton et Barry Connors quittent la formation en 1983.

En 1984, l’étiquette Solid Gold Records lance une compilation des succès de Toronto, Greatest Hits. Annie Woods, Mike Gingrich et Scott Kreyer font équipe avec le batteur Paul Hanna et sortent l’album Assault & Flattery en tant que Holly Woods and Toronto. Leur chanson « New Romance » se classe au palmarès canadien des 40 meilleures chansons, et le groupe commence à peine une tournée canadienne qu’ils se voient forcés de se séparer, à cause de la faillite soudaine de Solid Gold Records.

Après la séparation

Greatest Hits sort à nouveau sur disque compact en 1988 et comprend cette fois la version originale de « What About Love », en plus d’une chanson supplémentaire. Barry Connors joue alors de la batterie aux côtés de Coney Hatch et de Lee Aaron. Bryan Allen, de son côté, se joint à l’étiquette Attic Records, où il s’occupe du répertoire et des artistes, et où il produit des albums avec Lee Aaron et Haywire.

Après la dissolution du groupe, Annie Woods et Scott Kreyer déménagent à Atlanta et produisent un album indépendant, incapables de trouver une nouvelle étiquette à cause de la possibilité de poursuite judiciaire de la part de Solid Gold Records. En 2007, cet album est lancé par Cyclone Records sous le titre Live It Up!. Annie Woods reforme le groupe Holly Woods and Toronto et donne maintenant des concerts dans des festivals d’été.

En 2003, The New Pornographers reprennent la chanson « Your Daddy Don’t Know » pour Fubar: The Album, la bande sonore du film Fubar (2002).

Une version de cet article est parue initialement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.