Orchestre symphonique de Toronto

Maestro Von Kunits en est le directeur musical jusqu'à sa mort, en 1931, et il est remplacé par sir Ernest MACMILLAN pendant les 25 années suivantes. Walter Susskind lui succède (1956-1965) et dirige l'orchestre lors de son premier concert au Carnegie Hall le 3 décembre 1963.

Roy Thomson Hall
Le Toronto Symphony Orchestra déménage au Roy Thomson Hall (con\u00e7u par Arthur Erickson) en 1982 (Corel Professional Photos).

Orchestre symphonique de Toronto

En 1922, un groupe de musiciens de Toronto convainquent Luigi von Kunits de les diriger en tant qu'orchestre. L'année suivante, le New Symphony Orchestra est formé et il présente son premier concert au MASSEY HALL le 23 avril 1923. En 1927, on le nomme le Toronto Symphony Orchestra; on lui donne le nom de Toronto Symphony en 1967, et il reprend le nom de Toronto Symphony Orchestra (TSO) en 1994. Aujour'hui, il est reconnu comme l'ensemble symphonique le plus en vue du Canada.

Maestro Von Kunits en est le directeur musical jusqu'à sa mort, en 1931, et il est remplacé par sir Ernest MACMILLAN pendant les 25 années suivantes. Walter Susskind lui succède (1956-1965) et dirige l'orchestre lors de son premier concert au Carnegie Hall le 3 décembre 1963. Seiji Ozawa devient, en 1965, son plus jeune directeur musical, à l'âge de 30 ans, et conserve son poste jusqu'en 1969. Sous sa direction, l'orchestre fait des tournées en Angleterre, en France et au Japon. L'éminent chef d'orchestre européen Karel Ancerl (1969-1973) assure à l'orchestre le succès artistique et financier, et lance ses populaires concerts d'été au Forum de la Place Ontario.

De 1973 à 1978, Victor Feldbrill prend la relève en tant que chef d'orchestre résident. En 1974, l'OST organise le Toronto Symphony Youth Orchestra, dont Victor FELDBRILL est le premier chef d'orchestre.

Sous la direction d'Andrew Davis (1975-1988), l'OST fait de nombreuses tournées et devient, en 1978, le premier groupe canadien à entrer en Chine après la Révolution culturelle. En septembre 1982, l'orchestre déménage au Roy Thomson Hall, où plus de 400??**000 personnes assistent chaque année à ses concerts. S'ajoute un auditoire de 5 millions de canadiens qui écoutent les concerts de l'OST à la radio de CBC/SRC.

Walter Homburger, le gérant général de l'OST de 1961 à 1987, est considéré comme l'un des administrateurs d'entreprises artistiques les plus chevronnés du Canada. Il a remplacé J.W. Elton, gérant de l'orchestre depuis 1934, après avoir succédé à son père, H.J. Elton.

En 1989, Davis est nommé chef lauréat et le maestro allemand Gunther Herbig (1989-1994) est nommé directeur musical. Cette année-là, l'OST atteint le nombre le plus élevé de souscripteurs de tous les orchestres du monde. Le chef d'orchestre finlandais Jukka-Pekka Saraste est nommé directeur musical à partir de la saison 1994-1995. Sous sa direction, l'OST s'est produit à Carnegie Hall en 1996 et en 1998, où il avait donné un concert annuel de 1978 à 1986. À la fin de février 2000, il entreprend sa première tournée européenne depuis 1991, qui l'amène à Stuttgart, Berlin, Frankfurt, Cologne et Budapest. La tournée est courronné par une résidence de trois jours à la Musikverein de Vienne - la première résidence du genre pour un orchestre canadien. Peu après son retour d'Europe, Maestro Saraste donne sa démission comme directeur musical.

En 1995, l'OST nomme Gary KULESHA comme compositeur-conseil principal. Il seconde le directeur musical dans la programmation et la planification à long terme en matière de programmation contemporaine.

L'orchestre a commencé à produire des enregistrements sous la direction de MacMillan et il continue de le faire régulièrement depuis pour RCA, CBC, CBS Masterworks et Finlandia Records.


Liens externes